Comment j’ai détesté les maths

Comment j’ai détesté les maths

Un film-documentaire avec des ados qui avouent leur peur ou leur rejet des maths, des profs et psys qui tentent d'expliquer et gérer, et des chercheurs heureux et passionnés.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 28 novembre 2013

Auteur : Jacques Vercueil

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Ce bizarre animal de film a-t-il ses chances de conquérir un public, autre que celui familier à l’avance des noms d’Evariste Galois ou de Nicolas Bourbaki ? Peut-être bien – la salle était pleine. C’est un documentaire de style télévisé, principalement fait de rencontres avec des personnages si possible pittoresques (ils ne manquent pas dans le zoo matheux) et qui effectue sinon le tour, du moins d’amples zigzags (on se croirait au Tour de France !) à travers son sujet.

Un peu de micro-trottoir auprès des étudiants, des entretiens plus fournis avec des interlocuteurs-acteurs (les chercheurs eux-mêmes) ou -observateurs (pédago-socio-psychologues), et en fin de compte l’on aura appris et réfléchi sur l’enseignement, la recherche, et l’utilisation de la mathématique.

L’ambition du film, faire aimer les maths, est annoncée par son titre-antiphrase. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Rendez-vous dans la forêt 2

Pour ce 4eme volume d’une série à succès, Alain Auderset a décidé de revenir aux origines avec son témoignage personnel riche et sincère.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

« The Mandalorian » : replonger dans l’univers Star Wars

Il faut avouer que c’est une série très plaisante, qui ne peut que ravir les fans de Star Wars.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

«Let It Be» des Beatles

Avec son évocation de Mother Mary, cette chanson a souvent été citée pour ses connotations religieuses. Les «paroles de sagesse» qu’elle est censée prononcer évoquent également une expérience mystique.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

« Sylvie’s Love »… un amour extraordinaire

Au son du jazz traditionnel, cette romance au style vintage, met en vedette Tessa Thompson et Nnamdi Asomugha dans le rôle d’amoureux qui se cherchent et peinent à se trouver.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire