Envers et contre tout: « Harrison’s Flowers »

Envers et contre tout: « Harrison’s Flowers »

Un choix, pour qu'il soit bon, ne peut simplement consister dans le fait d'opter pour ce qui est le plus probable ou le plus raisonnable. Un choix appelle des valeurs, un engagement, où la mort et la vie ne sont pas équivalentes. Une critique cinéma de Croire et vivre.

Un contenu proposé par Croire et vivre

Publié le 2 février 2013

Auteur : Georges Mary

Lire directement l’article sur Croire et vivre

À propos de : Harrison’s Flowers

Reporter émérite, le journaliste américain Harrison aspire à se poser. Le héros est fatigué. Et surtout, il voit sa famille souffrir. N’est-il pas temps de raccrocher, d’en finir avec les missions périlleuses, les absences à répétition ? S’il avait cédé à ce désir, il n’y aurait pas de film. Mais voilà que son patron lui demande un dernier grand reportage, en Yougoslavie. Ce pays méconnu commence se déchirer, les nuages s’amoncellent, il faut aller voir. Qui mieux qu’Harrison pour rapporter des images chocs et des témoignages sur le vif ?

Mais le terrain se révèle bien plus périlleux que prévu. Serbes et Croates sont engagés dans une lutte à mort. Les civils tombent, les villages sont détruits, les balles fusent, les chars écrasent sans ménagement tout ce qui ressemble à une opposition. C’est un carnage.

Sans nouvelles

Au grand désespoir de son épouse, Sarah, Harrison, témoin de l’horreur, ne donne plus signe de vie. Le voilà disparu, donné pour mort. Mort ? Sarah, restée aux États-Unis, est alors confrontée à un choix. Ou faire son deuil. Écouter la voix de la raison. Prendre soin de son fils, désormais orphelin. Ou tenter l’impossible. Prendre l’avion et partir en zone de guerre, tenter d’en avoir le cœur net. Il n’y a pourtant qu’une infime possibilité qu’Harrison ait réchappé. Le choix plaiderait donc pour le renoncement. L’acceptation d’une mort décidément trop forte pour qu’on la nargue. […]

Lire la suite sur Croire et vivre

Dans la même rubrique...

« La gauche contre les Lumières »

Ce qu’il y a de passionnant dans l’ouvrage de Stéphanie Roza, c’est qu’elle donne largement la parole aux penseurs qu’elle condamne.

Un contenu proposé par LibreSens

Effacer l’historique

Dans un lotissement en province, trois voisins sont aux prises avec les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. Une comédie de Gustave Kervern et Benoît Delépine, avec Blanche Gardin et Denis Podalydès.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Antoinette dans les Cévennes

Caroline Vignal, la réalisatrice, nous offre un bol d’air rafraîchissant en ces temps troublés. Un film aux accents parfois rohmériens (un clin d’œil à Rayon vert, 1986, d’Éric Rohmer), cocasse, intelligent, drôle et sensible.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Rencontre avec Raphaël Enthoven

Dans Anachroniques, Alban Guyomarc'h reçoit Raphaël Enthoven, professeur de philosophie, qui publie aux Éditions de l’Observatoire son premier roman "Le Temps gagné".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Croire et vivre

Croire et vivre est un magazine mensuel qui veut d’abord donner à ses lecteurs « l’envie de croire » ou celle de partager leur foi. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération protestante de France ou du Conseil national des Évangéliques de France.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram