François 1er, 1515-2015

François 1er, 1515-2015

1515 n’est pas seulement la date la plus facile à retenir de l’histoire de France, associée à Marignan. C’est aussi celle de l’accession au trône du premier roi à devoir se confronter à la Réforme.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 19 juin 2015

Auteur : Anne-Marie Balenbois

À la mort de Louis XII, un cousin un peu éloigné, François d’Angoulême, devient roi le 1er janvier 1515 à l’âge de vingt ans. Grâce à son impulsion, la France va basculer du Moyen-Âge à la Renaissance, et développer un nouvel art de vivre. Le règne commence brillamment : c’est « le beau XVIe siècle », période d’éclosion intellectuelle et artistique, de récoltes abondantes, par opposition à la seconde moitié du siècle qui connaîtra les guerres de religion, la division du royaume et le début d’un petit âge glaciaire.

Lumières

Couvé par sa mère et sa sœur, Louise de Savoie et Marguerite d’Angoulême, François 1er est un colosse de près de deux mètres à qui tout sourit les premières années. La victoire de Marignan lui assure la paix perpétuelle avec les cantons suisses, et les guerres d’Italie n’apparaissent pas encore comme une impasse. Sur le plan artistique, le roi est pris d’une frénésie de construction ; les châteaux se transforment, dotés de larges fenêtres et de décors, qui en font non plus des forteresses destinées à se défendre, mais des lieux de vie somptueux, permettant le développement d’une vie de cour.
Le roi s’intéresse à tout. Il jette en 1530 les bases de ce qui deviendra le Collège de France, avec des chaires confiées aux plus grands érudits du royaume. Il fonde aussi une bibliothèque royale qui doit recevoir un exemplaire de chaque livre publié en France, ancêtre de notre dépôt légal. L’ordonnance de Villers-Cotterêts, en faisant du français la seule langue officielle, fait rentrer le royaume dans la modernité. La fondation du Havre, à l’embouchure de la Seine, permettra d’accompagner les débuts de la Nouvelle France en Amérique du Nord.

Ombres

En matière de politique extérieure, le bilan est nettement plus contrasté. Le long conflit du roi avec l’empereur Charles Quint a des conséquences désastreuses, en particulier lors la défaite de Pavie en 1525, où François 1er est fait prisonnier. Son alliance avec Soliman le Magnifique, conçue comme une alliance de revers contre Charles Quint, fut largement critiquée par toute la chrétienté, à une période d’expansion maximum de l’empire ottoman en Europe et dans tout le bassin méditerranéen.

C’est avec la Réforme qu’il doit faire face à un nouveau défi. Au départ plutôt interrogatif et prudent, il veut comprendre et fait preuve d’une certaine ouverture d’esprit, encouragé par sa sœur Marguerite, devenue reine de Navarre. L’affaire des Placards, en 1534, marque un tournant. Bon catholique, le roi avait déjà été très choqué par l’iconoclasme des protestants. Les placards, c’est-à-dire l’affichage, jusque sur la porte de sa chambre, d’un texte virulent sur les « horribles » abus de la messe, provoqua sa colère devant ce qu’il considérait comme un crime de lèse-majesté et déclencha un processus de persécution générale.

Le pire fut atteint en 1545, avec la décision – prise par le parlement d’Aix-en-Provence en 1540 et finalement ordonnée par le roi – d’exterminer les Vaudois du Lubéron, peuple évangélique et pacifique, rallié à la Réforme depuis 1532. Cabrières, Mérindol et les villages alentours furent passés par le fer et par le feu, avec une cruauté qui choqua même les contemporains.
L’imagerie populaire a conservé le souvenir d’un roi chevaleresque, ami de Léonard de Vinci, protecteur des arts et lettres. Cela demande à être nuancé : à sa mort en 1547, il laisse un royaume exposé à ses ennemis et aux finances fragiles, avec une division religieuse dont les conséquences seront tragiques.

Dans la même rubrique...

Découvrez Follow JC GO !

Une nouvelle application chrétienne permet d’enrichir ses connaissances bibliques, trouver des églises et former sa propre équipe d’évangélisation où que l'on soit dans le monde.

Un contenu proposé par Info Chrétienne
La chorale des dames de Chilbury

La chorale des dames de Chilbury

Un roman historique passionnant qui retrace l’histoire de l’Angleterre pendant la seconde guerre mondiale à travers les anecdotes personnelles de la grand-mère de l’auteure.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

Alain sort du bois

Une nouvelle fois, Alain Auderset sort du bois, avec le troisième tome des « Rendez-vous dans la forêt ».

Un contenu proposé par Radio Réveil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire