Georges Cuvier (1769-1832)

Georges Cuvier (1769-1832)

Fondateur de la paléontologie des vertébrés, Cuvier a beaucoup contribué au développement du Museum d'histoire naturelle. On doit aussi à ce protestant engagé, l'attribution au culte luthérien de l'église des Billettes dans le quartier du Marais à Paris.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 21 novembre 2014

Auteur : Pascale Gruson

Lire directement l’article sur Musée protestant

Le fondateur de la paléontologie

Jean Léopold Frédéric Cuvier, dit Georges, naît à Montbéliard (ville dépendant alors du duc de Würtemberg, mais de langue et de culture française) d’une famille de bourgeois luthériens, où l’on compte de très nombreux pasteurs, aussi bien du côté paternel que maternel. Il fait ses études secondaires au Gymnase de Montbéliard, où il se révèle un élève exceptionnellement doué, premier dans toutes les matières. Alors qu’il se dirigeait vers des études de théologie pour devenir pasteur, il ne put obtenir une bourse du prince pour l’Université de Tübingen. En 1785, le prince lui accorde une bourse pour aller à la célèbre Académie Caroline de Stuttgart, école moderne où il acquiert de multiples connaissances, en économie, mais surtout en géologie, minéralogie, botanique, zoologie, et devient polyglotte.

De retour à Montbéliard, il accepte un poste de précepteur en Normandie. Dans ce nouveau contrat, il observe la faune marine, et rencontre l’abbé Teissier, un agronome, membre de l’ancienne académie royale des sciences, et médecin chef de hôpital militaire de Fécamp, qui l’intéressa aux recherches qu’il avait entreprises sur les mollusques. L’abbé Teissier, séduit par son savoir encyclopédique, le met en rapport avec ses amis à Paris, où Cuvier s’installe en 1795, et où il fait une carrière fulgurante. D’abord professeur d’histoire naturelle dans l’école centrale du Panthéon, il est nommé en 1799 professeur au Collège de France à la chaire d’Histoire naturelle, où il succède à Daubenton. […]

Photo : © S.H.P.F.

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Le Défap au Musée du Vivarais protestant

Du 26 juin au 8 septembre 2022, le Défap s’installe au musée du Vivarais Protestant. À découvrir sur place : une exposition sur le Service protestant de mission, des jeux pour aux enfants, un jeu de plateau...

Un contenu proposé par Défap

Ramabaï Medhavi, pour la liberté des femmes indiennes

Pionnière des droits des femmes en Inde, enseignante hors-pair et chrétienne engagée. Rencontre avec une femme historique.

Un contenu proposé par Servir ensemble

Jasenovac, l’Auschwitz des Balkans

En mai 2022 au Raincy une conférence-exposition présente le terrible sort réservé dans l’État indépendant de Croatie par les miliciens oustachis aux enfants serbes, roms et juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Lesdiguières : dernier connétable de France

Grand chef de guerre protestant, personnage incontournable de la fin du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle, François de Bonne de Lesdiguières a été fait duc et pair puis connétable de France en 1622, il y a quatre cents ans.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast