Gone girl

Gone girl

Par David Fincher, réalisateur notamment de Seven, de L’étrange histoire de Benjamin Button et de The social network.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 7 janvier 2015

Auteur : Françoise Wilkowski-Dehove

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Nick Dunne (Ben Affleck), journaliste au chômage, s’apprête à fêter leurs cinq ans de mariage avec son épouse Amy, auteur à succès, lorsqu’il découvre la maison saccagée et sa femme disparue. Enquête de la police. Effervescence des journalistes. Plus le temps passe, plus le mariage apparemment idéal des Dunne découvre ses failles. Nick devient le suspect numéro un d’un assassinat.

Grâce à son scénario bien écrit et plein de rebondissements, ce thriller qui est aussi un drame psychologique et une satire sociale, procure un très grand plaisir et captive de bout en bout. En ouverture, une main masculine caresse une tête de femme et se demande : « A quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ?. L’histoire du jeune couple qui a quitté Manhattan pour un coin du Missouri est lancée, celle d’une machination diabolique qui fait de Nick, un grand dadais malhabile face aux caméras, l’homme le plus détesté du pays. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

« Small axe » : une fresque magistrale en cinq tableaux

Cinq films qui évoquent les conditions de vie des britanniques Noirs entre la fin des années 60 et le début des années 80.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

« A Confession », mini-série policière passionnante

Inspirée d’une histoire vraie, ce récit anti-spectaculaire est redoutablement efficace.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Théodore de bry, humanisme et exotisme

Les récits d’explorateurs en Amériques se multiplient au XVIe siècle. Installé à Francfort, le graveur Théodore de Bry perfectionne ces représentations donnant ses lettres de noblesse au sauvage exotique pour plusieurs siècles.

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

« Justice League », une belle reprise de Zack Snyder

L’émotion n’est pas trop au rendez-vous mais le spectacle, oui, largement !

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire