Iranien

Iranien

Iranien athée, Mehran Tamadon aspire à une société laïque, où il aurait le droit de s’exprimer autant que les partisans de la République islamiste. Il invite quatre mollahs à venir habiter et débattre avec lui pendant deux jours.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 19 février 2015

Auteur : Alain Le Goanvic

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Le film a reçu le Grand Prix du festival Cinéma du Réel à Paris (mars 2014), et plusieurs distinctions internationales (Madrid, Nyon, Berlin). Au cours des deux années de préparation du film, Tamadon a su surmonter les refus et réticences de participants, et les obstacles soulevés par les autorités : interrogatoires musclés, confiscation de passeport. Le dispositif est simple et symbolique : le cinéaste accueille chez lui, dans sa maison de Téhéran, des mollahs et leurs assistants. Amical, toujours de bonne humeur, il contribue grandement à détendre l’atmosphère, ne répondant pas à certains sarcasmes et attaques personnelles (« Vous êtes un dictateur intellectuel qui veut imposer la laïcité » !).

La maison est un espace où l’on partage la vie quotidienne, et les mollahs se sentent libres de faire leurs prières, pendant que se préparent les repas. Mais, déjà, un point d’ombre : les femmes sont à la cuisine et ne sont pas filmées. On est étonné et souvent ravi de suivre les dialogues enjoués (la langue est le farsi, le cinéaste a réalisé des sous-titres en français), mais on se plaît à espérer que le promoteur de cette expérience filmée va tenir son pari. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Le défi de la non-puissance

Les réflexions lumineuses de Jacques Ellul et Bernard Charbonneau sur l'écologie.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan

Adieu les cons… pour apprendre à dire « Je t’aime ! »

Après "Au revoir là-haut", "Bernie", ou "9 mois ferme", le nouveau film d'Albert Dupontel - "Adieu les cons" - sort ce mercredi 21 octobre au cinéma.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Antigone… mon cœur me dit !

La réalisatrice canadienne Sophie Deraspe dresse le portrait saisissant d’une famille en crise en adaptant librement Antigone l’œuvre de Sophocle dans la ville de Montréal. Au cinéma le 2 septembre.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Blackbird… pour se dire adieu

Blackbird aborde avec délicatesse des thématiques qui permettent de réfléchir et discuter. Avec Susan Sarandon et Kate Winslet, entre autres !

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast