Jacques Brel au son de l’orgue de l’Oratoire

Jacques Brel au son de l’orgue de l’Oratoire

Jacques Brel a enregistré plusieurs chansons à l’Oratoire du Louvre, avec Marie-Louise Girod, en 1958.

Un contenu proposé par Lab'Oratoire

Publié le 24 janvier 2014

Auteur : Marc Pernot

Lire directement l’article sur Lab'Oratoire

En entendant par hasard une chanson peu connue de Jacques Brel « La lumière jaillira », il m’a semblé reconnaître le son de notre orgue. Après vérification, Jacques Brel a effectivement enregistré en 1958 des chansons avec accompagnées par l’orgue de l’Oratoire du Louvre, tenu par notre organiste Marie-Louise Girod. Je suis allé hier lui demandé si elle se souvenait comment cela s’était passé. Elle ne se souvient que d’un charmant jeune homme venu lui demander d’enregistrer à l’Oratoire des chants avec un accompagnement d’orgue. Il s’agissait de l’ancien orgue, avant celui que nous connaissons et qui date de 1960-1962. Mais comme une bonne partie des jeux a été récupérée dans le nouveau et que l’acoustique de l’Oratoire est inchangée, la sonorité de « notre » orgue est parfaitement reconnaissable. […]

Lire la suite sur Lab'Oratoire

Dans la même rubrique...

La couleur des sentiments

La couleur des sentiments

Ce roman est un coup de cœur. Le thème de l’histoire ? L’amour que l’on porte aux autres malgré sa différence.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines
La Fabrique du luxe

La Fabrique du luxe

Pour mieux comprendre le rôle des marchands merciers, l’une des corporations parisiennes les plus importantes au XVIIIe siècle, rendez-vous au musée Cognacq-Jay jusqu'au 27 janvier 2019.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville
Au-delà du doute

Au-delà du doute, la raison au cœur de la foi

L'auteur traite de l'impact du doute, analyse son origine et s'attaque aux conceptions erronées.

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici