Défenseur

Jan Hus (1369-1415) et les guerres hussites (1419-1436)

Prêtre tchèque, il prêche la réforme de l’Église un siècle avant Luther et meurt sur le bûcher. Sa mort déclenche une révolution religieuse, politique et sociale en Bohême et 18 ans de guerre.

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 9 juillet 2021

Lire directement l’article sur Musée protestant

Un pré-réformateur en Bohême

Né en Bohême méridionale, étudiant pauvre à l’université de Prague, il est ordonné prêtre en 1400 puis devient confesseur de la reine de Bohême et doyen de la faculté de théologie de Prague.

Il incarne les aspirations des Tchèques

Il décide de prêcher en langue tchèque et ses sermons rassemblent régulièrement plus de 3 000 personnes. Il entreprend de traduire l’Évangile en tchèque, ce qui contribue à fixer la langue littéraire […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Tatouage et protestantisme font-ils bon ménage ?

Le tatouage se démocratise. Comme tout phénomène de société, il interroge le protestantisme, notamment dans la façon dont il reçoit les prescriptions de l’Ancien Testament.

Un contenu proposé par Réforme

« Invitation à la danse, la métaphore conjugale dans la Bible »

Avez-vous déjà entendu parler du nouveau livre de Joëlle Sutter-Razanajohary ? Découvrez-le en avant-première.

Un contenu proposé par Servir ensemble

Des vacances qui rime aussi avec musée et architecture

A l'occasion de la Nuit des musées organisée ce samedi 3 juillet, zoom sur trois nouveaux musées à explorer cet été.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Haut et fort… mais peut mieux faire

Dans le centre culturel d'un quartier populaire, Anas tente d'enseigner le rap à un groupe d'adolescents.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire