Jésus a célébré Noël !

Jésus a célébré Noël !

Des Saturnales à l’anniversaire de Mithra, Jésus a pu assister, ou participer, aux fêtes de « Noël » de son époque dans sa province romaine.

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

Publié le 5 décembre 2010

Auteur : Gilles Castelnau

Lire directement l’article sur Protestants dans la Ville

Sans doute pas vraiment Noël puisque c’est plusieurs siècles après que l’Église a commencé à fêter son anniversaire le 25 décembre. Mais il a sans doute célébré les Fêtes de fin d’année. À partir du 17 décembre et pendant une semaine, jusqu’au 25 décembre, tout l’Empire était en fête – comme aujourd’hui. Et la Palestine était une province romaine comme les autres. Les Juifs entraient peut-être, avec tout le monde dans la fête. Et Jésus avait des amis « païens » qui n’avaient aucune raison de s’en priver et qui l’invitaient peut-être chez eux. Pourquoi aurait-il refusé d’aller, par exemple, chez le centurion romain dont il avait guéri le jeune serviteur. Il allait bien chez les collecteurs d’impôts et les pécheurs. Et je pense que Jésus aimait particulièrement ces fêtes.

D’abord parce que c’était la fête de la lumière, le jour où les nuits arrêtaient de rallonger et où le « Soleil invaincu » semblait renaître. L’obscurité grandissante des longues nuits de décembre qui fatiguent et dépriment, cède alors, les jours augmentent enfin et la « lumière brille dans les ténèbres ». Le peuple se répandait dans les rues avec des torches et des chandelles et l’on échangeait des cadeaux.

Il y avait les Saturnales, une semaine du 17 au 24 décembre où l’on célébrait l’âge heureux du Règne de Saturne plein de douceur et de justice : les maîtres faisaient semblant de servir leurs esclaves et leur permettaient une certaine liberté de parole… On ne croyait pas vraiment au Dieu Saturne, mais on se plaisait à rêver. […]

Lire la suite sur Protestants dans la Ville

Dans la même rubrique...

#Cannes2019 – Le moment de relire les critiques !

#Cannes2019 – Le moment de relire les critiques !

On connaît désormais le palmarès du Festival de Cannes. Avant de découvrir les films au cinéma, si on relisait les critiques de Jean-Luc Gadreau, notre envoyé spécial sur la Croisette ?

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Un espion infiltré à Auschwitz

Emmanuelle Klein reçoit Gaétan Nocq pour le Rapport W, un témoignage bouleversant sur la vie quotidienne dans le camp d’Auschwitz, racontée par un espion polonais infiltré dans ce camp de 1940 à 1943.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante
#Cannes2019 – Sorry We Missed You

#Cannes2019 – Sorry We Missed You

Ken Loach a peut-être remporté la Palme d’or à Cannes pour « Le vent se lève » (2006) et « Moi, Daniel Blake » (2016), mais il n’est pas à l’abri d’une troisième avec son nouveau long métrage.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestants dans la Ville

Dans l’esprit du protestantisme, des pasteurs, une journaliste, des théologiens membres de l’Église protestante unie, des théologiens américains ou anglais, intégrés dans la vie de notre société, solidaires de la construction pour demain d’un monde meilleur, partagent librement avec vous leur foi et leur enthousiasme.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants