La dame de fer

La dame de fer

Retour sur un film nostalgique, sorti peu avant la mort de Margaret Thatcher

Un contenu proposé par Croire et Vivre

Publié le 10 mai 2013

Auteur : Ciné Phil

Lire directement l’article sur Croire et Vivre

La nostalgie, entre thérapie et poison

La « Dame de fer » n’est autre que Margaret Thatcher, première femme à avoir assuré la charge de Premier ministre du Royaume-Uni, entre 1979 à 1990. Autrefois capable de diriger son pays avec une poigne en acier trempé, elle est décédée le 8 avril 2013 à Londres.

Rattrapée par la nostalgie

C’est dans ce crépuscule tendre et fragile que le film choisit de rencontrer cette figure hors norme, pour nous faire partager un reflet de son parcours et de son caractère. Âgée de plus de 80 ans, Margaret Thatcher, brillamment interprétée par Meryl Streep, est rattrapée par la nostalgie. Les souvenirs se bousculent. De l’épicerie familiale durant la guerre jusqu’à l’arrivée triomphale au 10 Downing Street, de conquêtes politiques en échecs parfois cuisants, entre adulation et trahison, elle porte le poids d’un bilan riche et contrasté. Si elle a souvent exercé le pouvoir dans la solitude, elle a pu compter sur le soutien constant de son mari Denis (disparu en 2003).

Mais à l’heure de la grande vieillesse, Denis n’est plus là, et c’est insupportable. La nostalgie procède alors comme une thérapie de confort, et réveille, dans les souvenirs et les visions de la vieille dame, la présence du mari disparu. La mise en scène le fait littéralement revivre sous nos yeux, fidèle et facétieux. Mais à l’intérieur du film, seule Margaret le voit vraiment. […]

Lire la suite sur Croire et Vivre

Dans la même rubrique...

"Eternité", film contemplatif d'une beauté sidérante

“Eternité”, un film contemplatif

Éternité est avant tout un film sur la vie, la mort, l'amour, sur la maternité aussi, sur le temps qui passe, les souvenirs qui restent.

Un contenu proposé par Croire et Vivre

Qui a tué Lady Winsley

Hiner Saleem, réalisateur d'origine kurde, adore mélanger les genres, et on ne saurait le lui reprocher car il le fait brillamment. C’est donc une enquête criminelle façon Agatha Christie !

Un contenu proposé par Pro-Fil
Le jour où la Durance

Le jour où la Durance

La théologienne Marion Muller-Colard signe son premier roman. Un livre rare, exceptionnel, à lire de toute urgence.

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Croire et Vivre

Croire et Vivre est un magazine mensuel qui veut d’abord donner à ses lecteurs « l’envie de croire » ou celle de partager leur foi. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération protestante de France ou du Conseil national des Évangéliques de France.
En savoir plus en cliquant sur ce lien : Le magazine Croire et Vivre en chiffres et en réalités

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants