La vie d’Adèle

La vie d’Adèle

La Palme d’Or du Festival de Cannes 2013 pour le réalisateur et ses deux héroïnes.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 23 octobre 2013

Auteur : Maguy Chailley

Lire directement l’article sur Pro-Fil

A 16 ans Adèle ne se pose pas de question : une fille ça sort avec des garçons. Sa vie bascule lorsqu’elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir. Leur relation amoureuse s’affirme et se prolonge jusqu’à ce qu’Emma se lasse…

Rendre compte de ce film de 3 heures en ne se focalisant que sur les scènes de relations sexuelles, comme l’ont fait beaucoup de commentateurs lors de la sortie du film au Festival de Cannes, c’est faire perdre à ce récit l’essentiel de son intérêt.

La découverte par Adèle de son désir d’Emma se fait dans un contexte de camaraderie lycéenne où l’on voit bien comment le groupe « encadre », surveille et condamne tout écart par rapport à la norme de ce groupe. Ces moments où on interroge Adèle, où on l’accule à dire ou ne pas dire… sont filmées au plus près des visages montrant l’intensité émotive de ce qui se joue. Mais Adèle et son désir sont plus forts que ces pressions. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Antigone" de Sophie Derraspe, "Rocks" de Sarah Gavron et s'entretient avec Olivier Babinet, le réalisateur de "Poisson sexe".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Tenet, ou comment jouer avec le temps

Ou avec nos nerfs ! Christopher Nolan nous projette dans une dimension qui dépasse le temps. Pas vraiment un voyage dans le temps, plutôt un renversement temporel, bien plus ardu à comprendre.

Un contenu proposé par Pro-Fil

L’Egypte veut rendre le monastère Sainte-Catherine plus touristique

Le président égyptien souhaite bâtir de nouvelles infrastructures afin d’accroître la capacité d’accueil de ce site classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Un contenu proposé par

Never, Rarely, Sometimes, Always

L'histoire d'une lycéenne de Pennsylvanie qui découvre qu'elle est enceinte. Le film a obtenu le Grand prix du jury à la Berlinale 2020.

Un contenu proposé par Pro-Fil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram