L’âge d’or viennois

L’âge d’or viennois

Jusqu'au 21 juin, la Pinacothèque de Paris présente l'exposition Au temps de Klimt, la Sécession à Vienne.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 10 avril 2015

Auteur : Martine Lecoq

Cela faisait longtemps qu’on espérait une exposition thématique semblable. Après les impressionnismes français, les fauvismes, les cubismes, après un détour par l’expressionnisme allemand et l’avant-garde russe, il manquait l’âge d’or viennois, solidaire du même esprit européen de renouvellement. L’Autriche, au XXe siècle naissant, est à la frontière de deux mondes. Elle a perdu son influence sur la scène politique, la Prusse a réalisé l’unité allemande à sa place. Telle quelle, elle se présente à la fois comme un empire à bout de souffle, un des plus conservateurs du vieux continent, et comme l’explosion d’une jeunesse briseuse de chaînes. De nouveaux créateurs en peinture, musique, sans oublier la naissance de la psychanalyse, donnent la mesure de son élan vital, avant l’engloutissement de la guerre.

La « douleur distordante »

Un des éléments centraux de l’exposition consiste dans la reproduction de la fresque murale dite Frise de Beethoven du musée de la Sécession, due au génie de Gustav Klimt. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Lovecraft Country… monstrueusement efficace !

Basé sur le roman de Matt Ruff de 2016, Lovecraft Country est le dernier must en matière de série de HBO (diffusé sur OCS en France).

Un contenu proposé par ArtSpi’in

« La proximité de Dieu dans nos vies »

Pour Jean-Christophe Robert, pasteur hautboïste, ce noël 2020 nous rappelle que Dieu est venu à la rencontre de ceux qui se sentent isolés et perdus.

Un contenu proposé par Campus protestant

« Le feu intérieur : Bernard Palissy », le coup de cœur des éditions Ampelos

L'éditeur Eric Peyrard présente le dernier livre de Nicole Vray. Une biographie de Bernard Palissy, artiste de la Renaissance célèbre pour ses poteries émaillées.

Un contenu proposé par Campus protestant

Martin Niemöller, prisonnier personnel de Hitler

Le livre de Frédéric Rognon vient combler un manque regrettable, d’autant que la vie du pasteur Martin Niemöller (1892- 1984) nous interroge encore aujourd’hui, de façon dérangeante, sur le sens de la vie pour un chrétien.

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire