L’Armée du salut à l’assaut de l’Eurovision

L’Armée du salut à l’assaut de l’Eurovision

Si le public vote pour le groupe le 15 décembre, Sarah Breiter pourrait représenter la Suisse au concours Eurovision.

Un contenu proposé par bonne nouvelle

Publié le 28 novembre 2012

Auteur : Tilman Zuber

Lire directement l’article sur bonne nouvelle

«Non, les valises pour la Suède ne sont pas encore faites», rit Sarah Breiter. La Bernoise de 20 ans fait la seconde voix dans le groupe de l’Armée du salut qui marche sur les traces de DJ Bobo, Lovebugs et Anna Rossinelli, pour représenter la Suisse à l’Eurovision Song Contest. «C’est simplement une idée cool», raconte Sarah, qui souhaite pouvoir la vivre jusqu’au bout. Jusqu’ici, elle a participé aux éliminatoires pour le concours à Malmö qui se sont déroulées sur internet. Le groupe est parvenu à se hisser dans la sélection des neuf finalistes suisses grâce au choix des internautes et des experts. Il se compose de six musiciens, choisis après un casting interne à Zurich. Le plus âgé, Emil Ramsauer, a 94 ans. Avec ses 20 ans, Sarah Breiter est la plus jeune. Durant le casting, elle n’était jamais stressée, raconte-t-elle. Pas davantage durant l’enregistrement de la chanson «You and me» en studio. Sarah y a simplement pris du plaisir. La musique est son hobby préféré. Elle a toujours aimé chanter. Comme adolescente, dans un groupe rock ou dans un chœur au marché de Noël de Huttwil. Aujourd’hui, elle se produit lors de cultes ou de cérémonies. L’été dernier, elle a chanté pour trois mariages. L’Armée du salut fait partie de la vie de Sarah Breiter. Son père est officier dans l’Armée de Dieu. […]

Lire la suite sur bonne nouvelle

Dans la même rubrique...

Un an de poésie de la foi et de philologie biblique

Un an de poésie de la foi et de philologie biblique

Jacqueline Assaël retrace ici la genèse et la première année d’existence de la maison d’édition Jas sauvages qui a choisi de s’ancrer dans la poésie de la foi et la philologie biblique.

Un contenu proposé par Forum protestant
Un doudou dans l'open space

Un doudou dans l’open space

L’ouvrage est un encouragement à oser choisir consciemment la vie que l’on a envie de mener.

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante
La tolérance ne sauve pas, l’amour oui !

La tolérance ne sauve pas, l’amour oui !

La petite fille à la balançoire, c’est l’histoire vraie de Frédérique Bedos, animatrice de télévision bien connue, qui a grandi, ballottée par une mère bohème et un peu perdue entre Paris et Lille dans les années 1970.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bonne nouvelle

bonne nouvelle était le mensuel de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, en Suisse. Il proposait des interviews, dossiers sur des thèmes d’actualité, reportages, informations et réflexions sur l’Église et la vie spirituelle.

Suite à l’interruption de parution du mensuel en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire