Le clown Chocolat

Saviez-vous que le clown Chocolat - actuellement à l'affiche sous les traits d'Omar Sy - est enterré au cimetière protestant de Bordeaux ?

Un contenu proposé par Protestants dans la Ville

Publié le 9 février 2016

Auteur : Claudine Castelnau

Lire directement l’article sur Protestants dans la Ville

Le film « Chocolat » du réalisateur Roshdy Zem vient de sortir. Une réussite. Histoire émouvante de ce duo de clowns (à l’écran Omar Sy Chocolat et James Thiriée le clown blanc, remarquables) qui pendant quelques années, jusqu’en 1910 exactement, eut un succès phénoménal à Paris. Footit le clown blanc, anglais, au visage impassible et Chocolat, l’Auguste, noir.

C’est l’histoire de ce dernier que raconte le film, parce qu’avec sa couleur de peau, il fut célèbre un temps où l’on n’avait jamais vu de gens de couleur, mais ce succès fut finalement toujours ambigu, fragile, menacé à chaque instant d’être balayé par une poussée de racisme, de mépris. Chocolat, ravalé parfois au rang de bête de somme, objet de moqueries, de noms dégradants, de violences.

L’écrivain Gérard Noiriel, grâce à qui « la véritable histoire d’un homme sans nom » fut redécouverte récemment, raconte la vie de cet extraordinaire amuseur qui eut argent, célébrité et aussi discriminations telles, qu’elles firent voler en éclats la complicité entre les deux artistes, Chocolat se révoltant d’être toujours le malmené, le rudoyé, le moqué, rudement parfois.

Tombé dans un total anonymat, oublié, il finira dans le dénument, pauvre clown d’un cirque qui avait fait halte à Bordeaux où il mourra le 4 novembre 1917, à 49 ans.

Pourquoi reparler de l’histoire de Chocolat, ce fils d’esclaves noirs cubains en fuite ? […]

Lire la suite sur Protestants dans la Ville

Dans la même rubrique...

Sister Rosetta Tharpe, la femme qui inventa le Rock’n Roll

L'éditeur Eric Peyrard présente le livre "Rosetta, la femme qui inventa le Rock'n Roll". Une biographie de Jean Buzelin sur une icône méconnu du rock’n’roll.

Un contenu proposé par Campus protestant

Jean-Pierre Bacri, un comédien atypique

Le pasteur baptiste et critique cinéma Jean-Luc Gadreau partage quelques souvenirs sur la carrière de Jean-Pierre Bacri, décédé le lundi 18 janvier.

Un contenu proposé par Réforme

Cinq pierres polies pour le ministère pastoral

Né en 1932, E. Peterson a eu une influence certaine chez bon nombre de pasteurs par sa redéfinition de la vocation pastorale qui aux États-Unis, mais peut être aussi ailleurs...

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici

Les coups de cœur ciné 2020 de Vincent Miéville

Cette année, j’ai tout de même pu voir 65 films au cinéma. Suffisamment pour pouvoir faire un bilan.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Protestants dans la Ville

Dans l’esprit du protestantisme, des pasteurs, une journaliste, des théologiens membres de l’Église protestante unie, des théologiens américains ou anglais, intégrés dans la vie de notre société, solidaires de la construction pour demain d’un monde meilleur, partagent librement avec vous leur foi et leur enthousiasme.

Derniers contenus du partenaire