Le passé protestant du château de la Gascherie

Édifié en 1480, c’est un des joyaux architecturaux qui bordent les rives de l’Erdre, au nord de Nantes. La reine Marguerite de Navarre y aurait séjourné.

Un contenu proposé par Les Protestants bretons

Publié le 25 mai 2016

Auteur : Jean-Yves Carluer

Lire directement l’article sur Les Protestants bretons

C’est un des joyaux architecturaux qui bordent les rives de l’Erdre, au nord de Nantes. Il a été édifié en 1480, dans un style pré-renaissance par Jean de Lespervier de Briord, père d’un grand-veneur du duc de Bretagne. La reine Marguerite de Navarre y aurait séjourné lors de sa visite de Nantes en 1537. Ce serait la première manifestation d’une présence protestante derrière ses hautes fenêtres à meneaux.

Jean puis Arthur  de Lespervier étaient les aïeux maternels du célèbre Bayard Huguenot protestant, François de La Noue. A défaut d’être né à La Chapelle-sur-Erdre, il y fut baptisé. François de La Noue, trop occupé à ses devoirs militaires, résida peu à La Gascherie qu’il avait hérité de sa mère. Mais le château resta longtemps un refuge pour les protestants de Nantes avant même que le Le Duc de Mercoeur ne s’en empare. […]

Lire la suite sur Les Protestants bretons

Dans la même rubrique...

Sur les pas de Saint Paul en Turquie

Aller en Turquie, c’est aussi faire un voyage au sein des débuts de l’Église à partir du IIe siècle.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

En 1903, la conversion de tout un village

Le 20 septembre 1903, le village d’Aullène, en Corse, accueille le pasteur Reboul et son épouse après que toute la population du village soit devenue protestante.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Lesdiguières : dernier connétable de France

Grand chef de guerre protestant, personnage incontournable de la fin du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle, François de Bonne de Lesdiguières a été fait duc et pair puis connétable de France en 1622, il y a quatre cents ans.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

La quête du Saint Graal

Le Graal se trouve au centre de la légende arthurienne et de la quête des chevaliers de la Table ronde. Dès le XIIIe siècle, il est assimilé au Saint Calice et prend le nom de Saint Graal.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager