Le rôle de ma vie, un feel-good movie

Le rôle de ma vie, un feel-good movie

L’acteur américain Zach Braff s’associe à son frère Adam pour écrire puis réaliser et jouer l’histoire d’un trentenaire conduit par la force des événements à prendre sa vie en main autrement.

Un contenu proposé par ArtSpi'in

Publié le 5 septembre 2014

Auteur : Jean-Luc Gadreau

Lire directement l’article sur ArtSpi'in

Dans la catégorie « Feel-Good movies », le rôle de ma vie se classe vraiment très haut car pu…naise (attention au bocal aux gros mots qui tient toute sa place dans le film), on en sort vraiment bien ! Pourtant le scénario, à la base, n’est pas franchement super facile :

Aidan (incarné par Zach Braff) a bientôt quarante ans, il vit avec femme (Kate Hudson) et enfants. Sa carrière d’acteur et son compte bancaire sont à zéro, son frère est ingérable, il se débat avec sa religion (le judaïsme) et son père va mourir. En gros Aidan n’a plus le choix : il doit affronter ses responsabilités et devenir, enfin, un homme. C’est en fait une quête identitaire qui se joue dans cette histoire avec en arrière plan les relations père-fils et la place de la religion ou parfois plus largement de la spiritualité.

Avoir des rêves que l’on veut à tout prix réaliser, et en particulier quand ils touchent à la vie d’artiste et quand ils sont directement impactés par des blessures relationnelles, conduit souvent à l’incompréhension de l’entourage. Cela peut aboutir à se retrouver soi-même dans la marge… et à devoir faire des choix à un moment donné de l’existence. […]

Lire la suite sur ArtSpi'in

Dans la même rubrique...

« I’m your man », une fable légère mais pas que…

L'interprétation de Maren Eggert, tout en subtilité, rend son personnage très attachant et touchant.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Cinéma : pourquoi les Français boudent-ils les salles depuis leurs réouvertures ?

Perte d’habitude, prix du billet, plateformes de streaming : une enquête révèle les raisons qui expliquent la baisse de fréquentation des salles de cinéma.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Aporia, une réflexion sur le sens de la vie

Le court-métrage d’Estienne Rylle, "Aporia", a été projeté en avant-première au temple protestant de Cannes. Une initiative du jury œcuménique du Festival.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Le cinéma ne serait-il pas un art protestant ?

Pour le philosophe Mark Alizart le protestantisme influence la modernité, notamment dans le domaine du cinéma.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

ArtSpi’in

Cinéma, culture, sport, spiritualité, société… Autant de sujets de prédilection du blog de Jean-Luc Gadreau, ArtSpi’in. Jean-Luc Gadreau est pasteur, auteur, mais aussi attaché de presse du Jury œcuménique au Festival de Cannes.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast