Le Teckel

" Comédie du désespoir devant laquelle on peut rire, sans y être obligé " ! C'est ainsi que le réalisateur du film Todd Solondz définit son film, tableau farfelu d’une certaine Amérique. Une gentille comédie à ne pas rater !

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 2 novembre 2016

Auteur : Jean Wilkowski

Lire directement l’article sur Pro-Fil

La vie d’un teckel qui passe de mains en mains va servir de fil conducteur pour nous dresser un tableau farfelu d’une certaine Amérique.

Comme l’a dit lui-même le réalisateur lors de la présentation de son film durant le festival de Deauville, il s’agit d’une ‘comédie du désespoir’ devant laquelle on peut rire, sans y être ‘obligé’ ! A partir de cet oxymore, Todd Solondz construit un film à sketches tous plus ou moins déjantés, centrés sur les maîtres successifs de la « saucisse sur pattes » (Wiener-Dog est le titre original), que l’on voit finalement peu. Depuis le petit garçon leucémique qui joue de la flute traversière pour distraire son chien jusqu’à la vieille dame mourante, dernière propriétaire, on rencontre, avec le chien : une jeune fille paumée, un couple de trisomiques et un professeur raté de cinéma en train de courir après l’agent censé s’occuper de son scénario. Ces propriétaires du teckel peu gâtés par le sort sont toujours décrits avec beaucoup d’amour et d’ironie gentille et parfois avec des accents de Woody Allen. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

« The Dig » : quelle trace laisse-t-on derrière soi ?

Adapté du roman éponyme de John Preston, et s'inspirant d'une histoire vraie, "The Dig" est un très beau film d'époque à l’ambiance british.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Marcheur et dessinateur

Marcheur infatigable, il parcourt le pays à grandes enjambées...

Un contenu proposé par Musée protestant

A travers les méandres de l’histoire, une humanité meilleure qu’il n’y paraît

Dans son récent livre : « Humanité. Une histoire optimiste », le chercheur néerlandais Rutger Bregman démonte le mythe selon lequel les gens sont égoïstes et agressifs.

Un contenu proposé par Vivre et espérer

La librairie des cœurs brisés

J’ai emprunté à ma nouvelle médiathèque municipale un pavé littéraire qui ne payait pas de mine, mais la chronique de Fiona du blog "My pretty books" m’avait convaincue de le lire.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire