Ma’ Rosa

Brillante Mendoza est un réalisateur philippin. Son dernier film Ma’Rosa a obtenu le prix d’interprétation féminine à Cannes en 2016.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 17 décembre 2016

Auteur : Marie-Jeanne Campana

Ma’ Rosa tient une petite échoppe avec son mari Nestor dans une rue pauvre de Manille où l’on trouve le petit nécessaire à la vie quotidienne. Pour arrondir les fins de mois elle revend des sachets de drogue. Sur une dénonciation, la police débarque et les emmène au commissariat où les policiers leur demandent 50 000 pesos pour les libérer. Leurs enfants par divers moyens tentent de rassembler cette somme énorme pour eux.

On y retrouve la plongée quasi documentaire du réalisateur dans la réalité la plus sombre de son pays, l’état précaire d’une partie importante de sa population, le problème récurrent de la recherche d’argent qui manque si cruellement, les relations au sein de la famille. L’impression de documentaire est accentuée ici d’une part par le fait que le réalisateur s’est inspiré de faits divers ; d’autre part par le fait que Mendoza a filmé caméra à l’épaule, suivant jusqu’à l’essoufflement et au flou des images ses personnages dans les rues sombres, encombrées, misérables de Manille, sous une pluie diluvienne qui transforme en peu de temps les rues en cloaques immondes. […]

Dans la même rubrique...

André Dumas – Habiter la vie

Le regard du pasteur Stéphane Lavignotte sur le philosophe et éthicien André Dumas (1918-1996).

Un contenu proposé par Labor et Fides

Le défi de la non-puissance

Les réflexions lumineuses de Jacques Ellul et Bernard Charbonneau sur l'écologie.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan

Lectures pour tous

Bien que mises en difficulté par la pandémie, les maisons d’édition proposent en cette rentrée de merveilleux ouvrages qui nous instruisent ou nous invitent au songe.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

« Le monde au balcon, carnet dessiné d’un printemps confiné »

Sophie Lambda raconte le début de son année 2020 sans se douter que la moitié de la planète devra se confiner face au coronavirus deux mois plus tard.

Un contenu proposé par Le bal littéraire des sardines

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram