Makala

Ce film d'Emmanuel Gras nous emmène en République démocratique du Congo où un jeune villageois espère offrir un avenir meilleur à sa famille. Il a comme ressources ses bras, la brousse environnante et une volonté tenace...

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 3 janvier 2018

Auteur : Marie-Christine Griffon

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Makala signifie charbon en swahili, un charbon qu’un jeune homme congolais, Kabwita Kasongo, tire d’un arbre qu’il a choisi et abattu. Après l’avoir brûlé dans les règles de l’art, il récupère le charbon qu’il s’en va vendre à la capitale, Kinshasa.

Dans ce périple filmé par Emmanuel Gras, on suit Kabwita marchant à côté de son vélo dont le cadre a disparu […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

La banque Hottinguer

Établissement bancaire fondé en France dès la fin du XVIIIe siècle, la banque Hottinguer a contribué au développement économique et industriel de la France au cours du XIXe siècle.

Un contenu proposé par Musée protestant

Que nul ne regarde en arrière

C’est le récit de cette émigration et installation en Algérie et la fondation de trois villages que nous suivons au jour le jour grâce aux lettres écrites et reçues par Émile Niel.

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

Mignonnes

Premier long métrage de la réalisatrice Maïmouna Doucouré, « Mignonnes » a reçu le Prix de la meilleure réalisation au festival de Sundance 2020.

Un contenu proposé par Pro-Fil

21 août 1725. Greuze et la Bible

La lecture de la Bible est par ailleurs un thème cher à Greuze que la spécialiste Edgar Munhall explique volontiers par « l’esprit protestant » qui habite, selon lui de nombreuses œuvres de l’artiste.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram