Makala

Ce film d'Emmanuel Gras nous emmène en République démocratique du Congo où un jeune villageois espère offrir un avenir meilleur à sa famille. Il a comme ressources ses bras, la brousse environnante et une volonté tenace...

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 3 janvier 2018

Auteur : Marie-Christine Griffon

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Makala signifie charbon en swahili, un charbon qu’un jeune homme congolais, Kabwita Kasongo, tire d’un arbre qu’il a choisi et abattu. Après l’avoir brûlé dans les règles de l’art, il récupère le charbon qu’il s’en va vendre à la capitale, Kinshasa.

Dans ce périple filmé par Emmanuel Gras, on suit Kabwita marchant à côté de son vélo dont le cadre a disparu […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Claude Brousson : un prédicant sort de l’ombre

Claude Brousson : un prédicant sort de l’ombre

Avec Marie Durand, l’avocat Claude Brousson incarne sans doute le mieux la résistance paisible face à l’oppression royale.

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin
Toutânkhamon à Paris

Toutânkhamon à Paris

La Grande Halle de la Villette à Paris accueille l’exposition « Toutânkhamon, le Trésor du Pharaon », jusqu’au 15 septembre 2019. Une occasion unique de voir 150 objets issus du tombeau du jeune pharaon.

Un contenu proposé par
#Cannes2019 – Bacurau

#Cannes2019 – Bacurau

En compétition pour la Palme d’or, « Bacurau », un film brésilien qui ne pourra vous laisser insensible… d’une façon ou d’une autre.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants