Fédérateur de ses diverses sensibilités, il y assume très tôt des charges importantes. Pendant la guerre de 1940-1945, au nom de la Fédération Protestante de France, il a lutté contre les mesures discriminatoires frappant en particulier les Juifs. Et il a porté sa vie durant une « exigence œcuménique » qui fait de lui un véritable pionnier du rapprochement entre les Églises chrétiennes.

Les études et la première paroisse

Marc Boegner est né à Épinal en 1881. Son père Paul Boegner et sa mère Jenny Fallot étaient d’origine alsacienne mais de tradition réformée.

En raison des affectations successives de son père qui était préfet, il fait ses études secondaires à Orléans puis à Paris.

Il est très marqué par l’influence de son oncle, le pasteur Tommy Fallot (1844-1904), et empêché par sa mauvaise vue de préparer l’École Navale, il se décide après ce qu’il appellera lui-même sa « conversion », à faire sa théologie. Il fait ses étude […]