Mekong stories

Mekong stories

Viet Nam, début des années 2000. Vu, qui vient de la province de Tien Giang sur le delta du Mékong est passionné de photographie et s’installe à Hô-Chi-Minh-Ville...

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 13 mai 2016

Auteur : Marie-Jeanne Campana

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Vu loue une chambre dans une maison au bord du fleuve avec Thang, barman dans une discothèque, qui vit de petits trafics, et Chuong, chanteur des rues. Vu est attiré par Thang qui lui fait découvrir le monde la nuit et Van, danseuse dans la discothèque et qui aspire à une carrière de ballerine classique. Tout ce monde vit, survit, dans une société en pleine mutation économique et sociale.

Il n’est pas facile d’écrire sur un film fait d’émotions, de sensualité, de désirs à fleur de peau, de fluidité (l’eau du Mékong, la torpeur de la mangrove, les corps qui s’aiment englués dans la vase du fleuve, l’atmosphère suante et collante). C’est dire que ce film est sensation, vibration, réalisme et poésie tout à la fois, avec des plans d’une grande beauté (la scène d’amour dans la vase est époustouflante) sans qu’il soit nécessaire de chercher à comprendre certains d’entre eux.

Il se dégage de ce film à la fois un malaise et un ravissement.

Un malaise car Phan Dang Di filme la jeunesse de Saigon dans les années 2000, après la levée de l’embargo américain sur le Viet Nam, très déstabilisante pour le pays. Jeunesse aux prise avec une modernité débridée, complètement déboussolée, qui s’engage dans la vie comme s’il n’y avait pas de lendemain, ou un lendemain dont on ne voit pas très bien ce qu’il pourrait être. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

La Mission… guérir ensemble

Paul Greengrass et Tom Hanks réalisent un magnifique western classique d'une grande sensibilité, La Mission (News of the World), à découvrir actuellement sur Netflix.

Un contenu proposé par ArtSpi’in

Bourgeoisie parisienne et protestantisme

Alexandra David-Neel a rendu célèbre le nom de son mari : Philippe Neel. Cet ouvrage explore les destinées de la famille Neel aux XIXe et début du XXe siècle...

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

« Et l’homme créa les Dieux »

Emmanuelle Klein reçoit Joseph Béhé, pour sa brillante adaptation de l’essai de l’anthropologue Pascal Boyer. 368 pages de BD pour expliquer les rapports de l’Homme avec la religion, à découvrir aux éditions Futuropolis.

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

Histoire des Juifs

Un voyage en 80 dates, de l’Antiquité à nos jours !

Un contenu proposé par LibreSens

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire