Noah, bon et mauvais à la fois

Noah, bon et mauvais à la fois

Le film Noah a fait couler beaucoup d’encre, avant même qu’on en connaisse le scénario! Jérémie Cavin l'a vu en avant-première pour vous.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd'hui

Publié le 21 avril 2014

Auteur : Jérémie Cavin

Lire directement l’article sur Christianisme Aujourd'hui

On se demandait comment un réalisateur hollywoodien non-chrétien allait rendre compte d’un récit biblique aussi important. L’enjeu est double, finalement: Noah est-il fidèle à la Bible au niveau de la trame? Les valeurs qui en ressortent sont-elles conformes au message biblique? Analyse.

Un film de 2h15 pour retracer quatre chapitres de la Bible? On devait nécessairement s’attendre à certaines libertés de la part du réalisateur, pour «meubler» un peu. Nous y reviendrons. Mais on était aussi en droit d’espérer que le film soit au moins fidèle aux grandes lignes du récit. Si le déluge n’avait été qu’une poussive tempête locale ou si 200 personnes étaient entrées dans l’arche, on aurait pu à juste titre crier au loup. Mais sur ce point, le réalisateur Darren Aronofsky n’a pas failli. La perversion de l’humanité, la construction de l’arche et l’entrée des animaux, le récit du déluge avec ses conséquences: ces éléments sont présents. Même certains faits qui relèvent presque du «détail» n’ont pas été oubliés, à l’image de la colombe qui revient avec une feuille d’olivier pour signaler le retour des beaux jours.

Des variantes plus ou moins crédibles…

Mais les ajouts et les «variantes» ne manquent pas non plus… Un Mathusalem en vieux sage aux pouvoirs magique, adepte de baies sauvages. Des géants de pierre, version Le Hobbit, sortes d’anges déchus à la quête d’une rédemption.

Une relique héritée du jardin d’Eden. Ces éléments ne changent cependant pas le sens général de l’histoire, ils font plutôt partie de l’enrobage. Par contre, Darren Aronofsky franchit une étape supérieure en romançant des personnages dont la Bible ne dit quasiment rien. […]

Lire la suite sur Christianisme Aujourd'hui

Dans la même rubrique...

La série « Dieu m’a demandé en ami » déstabilise les critiques

La nouvelle série diffusée aux États-Unis par la chaîne CBS depuis le 30 septembre ne fait pas l'unanimité. Analyse.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

#BonneLecture : « Florida »

Une bande dessinée de Jean Dytar parue aux Editions Delcourt/Mirages.

Un contenu proposé par Service radio – FPF
8 octobre 451. Ouverture du concile de Chalcédoine

8 octobre 451. Ouverture du concile de Chalcédoine

Il se clôturera le 1er novembre de la même année. On y proclame à nouveau la vérité biblique : Christ vrai Dieu et vrai homme.

Un contenu proposé par Un jour dans l’histoire

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christianisme Aujourd’hui

Christianisme Aujourd’hui est un magazine chrétien évangélique suisse. Il propose une réflexion protestante évangélique sur l’actualité internationale.

Derniers contenus du partenaire