Si vous ne connaissez pas Auguste Hermann Francke et que vous souhaitez rapidement avoir un aperçu de la vie de cet homme, il vous suffit d’observer une statue. Inaugurée par la ville allemande de Halle à l’occasion du centenaire de sa mort en 1827, ce monument résume à lui seul ce que fut sa vie. On y voit un homme entouré de deux orphelins. Il les regarde avec compassion et leur montre du doigt le ciel. Sur le piédestal, on peut lire cette brève inscription : « Auguste Hermann Francke. Il mit en Dieu sa confiance. »

Auguste Hermann Francke est né en 1663 à Lübeck. Alors qu’il n’a que 10 ans, il est profondément marqué par le décès prématuré de sa sœur qui est de trois ans son aînée et qui l’avait initié à la lecture de la Bible.

Studieux, Auguste Hermann Francke est aussi bon élève que précoce et il va très tôt se destiner à la théologie. À l’âge de 13 ans, il est déjà admis à l’École préparatoire et un an après seulement, il est prêt à entrer à l’université mais on lui demande d’attendre deux ans car il est trop jeune. […]