L’histoire des premiers siècles de l’Église n’est pas toujours bien connue des chrétiens aujourd’hui et la vie de Basile de Césarée n’est pas une exception. Pourtant, son apport est tel qu’il reçut de son vivant le surnom de Basile le Grand et qu’il s’est rapidement imposé par la suite comme l’un des principaux « Pères de l’Église » ; un titre qui est attribué aux auteurs anciens qui se sont évertués, par leurs actes et leurs écrits, à établir et défendre la doctrine chrétienne.

D’après la tradition, Basile est originaire de Césarée en Cappadoce, où il serait né vers l’an 329 dans une famille chrétienne et plutôt fortunée. Si à cette époque la ferveur religieuse a un peu tendance à décroître, sa grand-mère Macrine s’attache néanmoins à lui transmettre avec dévouement les rudiments de la foi chrétienne.

Intelligent, Basile poursuit ses études dans les écoles les plus renommées de l’époque en allant à Constantinople puis à Athènes. Il revient finalement à Césarée vers 355 pour y enseigner la rhétorique et pour commencer une carrière d’avocat. Il est brillant et ses premiers succès vont malheureusement lui monter un peu à la tête. […]