« Libérer les enfants de la pauvreté au nom de Jésus. » C’est le slogan de Compassion International, l’un des plus importants acteurs du parrainage d’enfants avec 1,8 million de bénéficiaires actuellement à travers le monde. En France, l’ONG est peu connue, tout comme son fondateur Everett Swanson, car c’est surtout l’œuvre avec qui elle collabore qui est mise en avant : le SEL !

Aîné d’une famille de cinq enfants, Everett Swanson est né en 1913 dans une petite ferme de l’Illinois, aux États-Unis. Engagés dans une Église baptiste de la région, ses parents l’élèvent selon les valeurs de la foi chrétienne et le jeune garçon va se convertir assez jeune à l’âge de 9 ans. Plutôt timide, il se révèle néanmoins sous un autre jour lorsqu’il est question de religion.

Ses parents prient pour qu’il s’engage dans un ministère à plein temps et c’est au cours de son adolescence qu’il va avoir la conviction que cette voie est la sienne. « À l’âge de 15 ans, j’ai ressenti un appel très distinct pour le ministère de Jésus-Christ. Tout en terminant mes études, j’ai commencé à prêcher dans les prisons, dans les maisons de retraite, […] partout où la porte était ouverte. […]