Considéré a posteriori comme l’un des principaux « Pères de l’Église », Jean Chrysostome était déjà très populaire en son temps. Réputé pour son éloquence, il n’a pas craint de mettre à profit son talent pour s’opposer aux puissants de son époque. Ses discours et ses écrits engagés vont alors autant participer de sa renommée que provoquer sa fin tragique.

L’année de naissance de Jean Chrysostome n’est pas précisément établie. Il serait né entre 344 et 349 dans une famille chrétienne d’Antioche, une ville qui se trouve à proximité de l’actuelle frontière entre la Turquie et la Syrie. Son père est officier mais il décède malheureusement alors que Jean Chrysostome n’est encore qu’un enfant et c’est donc sa mère qui va l’élever seule.

Hormis le fait qu’il ait reçu une bonne éducation, on ne connaît globalement que peu d’éléments concernant sa jeunesse. Quoiqu’il en soit, à l’âge de 18 ans, Jean Chrysostome fait le choix de la foi et demande le baptême après avoir rencontré l’évêque d’Antioche, Mélèce. Ensuite, pendant trois ans, il va poursuivre ses études. […]