Pierre Valdo est une figure mystérieuse de l’histoire de l’Église. Considéré comme l’un des précurseurs de la Réforme, nous ne connaissons finalement que peu de choses de sa vie. Si ses dates de naissance (1140) et de mort (1206) sont des suppositions, son nom même est l’objet d’âpres débats. Dénommé vraisemblablement Valdès ou Vaudès (Valdesius en latin), son prénom Pierre ne lui a été attribué qu’a posteriori pour insister sur son rôle fondateur dans le mouvement, à l’image de la place que la tradition a accordé à l’apôtre Pierre dans l’Église

Même si nous n’avons pas véritablement d’indications quant à ses origines, il semblerait que Pierre Valdo arrive à Lyon autour de 1155. Marchand de profession, ses affaires vont bon train et il devient en quelques années l’un des plus riches bourgeois de la cité.

C’est vers 1170 environ que sa vie bascule. Vraisemblablement, la mort subite de l’un de ses amis lui fait prendre conscience de la fragilité de la vie. Dès lors, l’idée de la mort s’impose à lui et il se met en quête de réponses. […]