Protestant, à Paris, sous l’Occupation

Le pasteur Jean Alexandre raconte dans un livre comment sa mère a sauvé deux enfants juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 2 mars 2016

Auteur : Frédérick Casadesus

Bienvenue chez Pépère et mémère, un Paris de quat’saisons, de taloches et d’amour où le pasteur Jean Alexandre a passé son enfance.

En 1940, on avait rue d’Avron le souci de sa dignité : pas de paroles aux Allemands – sauf pour leur indiquer la mauvaise direction quand ils demandaient leur chemin –, se tenir au chaud, respecter son prochain. Ce quartier, que l’on appelait encore le petit Charonne, abritait des ouvriers (de toutes les régions, de tous les pays) qui fabriquaient des clous, des outils pour les menuisiers du faubourg Saint-Antoine – la crème de l’artisanat.

Jean Alexandre, en compagnie de sa mère, y vit l’Occupation chez ses grands-parents, parce que son père était prisonnier. « À son sujet, j’étais donc dans l’incertitude, écrit-il, souhaitant tout à la fois qu’il ne revienne jamais, me laissant vivre dans le monde qui était alors le mien et qui me rassurait, mais espérant toutefois que les Allemands le libèrent et que je me retrouve alors pourvu d’un papa. »

La lecture était une activité pleine de surprises et de plaisirs. Victor Hugo comptait parmi les amis les plus proches du grand-père, une inspiration contre l’injustice. La Bible offrait des aventures extraordinaires autant que des leçons de vie. Le petit Jean fréquentait le temple de Béthanie chaque dimanche et la façon dont il a ressenti l’histoire d’Esaü et Jacob en dit long sur la droiture qui dominait tout à la fois son cercle familial et amical : « Ce que je vois, de mes yeux d’enfant, sans savoir encore le dire, c’est que la haine ne gagnera pas. Que la haine, c’est ce qui est bête et glouton. Et que ça perd à la fin. » […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Never, Rarely, Sometimes, Always

L'histoire d'une lycéenne de Pennsylvanie qui découvre qu'elle est enceinte. Le film a obtenu le Grand prix du jury à la Berlinale 2020.

Un contenu proposé par Pro-Fil

« Madre », un drame troublant et bouleversant

Un drame poignant qui illustre le fait que la blessure d’une mère qui a perdu un enfant ne se referme jamais.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

Martin Bucer, un réformateur méconnu

Dans son livre, Jacques Blandenier retrace la vie de ce théologien, grand oublié des figures de la première génération de réformateurs.

Un contenu proposé par Blog de la librairie 7ici

Le Réveil dans les Cévennes du Nord

A partir des années 1820, des pasteurs méthodistes, appuyés par leur organisation missionnaire britanniques de tutelle, s’installent en Cévennes et évangélisent Anduze, Alès et Lassalle.

Un contenu proposé par Éditions Ampelos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram