Retour à Ithaque

Retour à Ithaque

Une longue soirée et une nuit de retrouvailles entres cinq amis sexagénaires.

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 7 janvier 2015

Auteur : Marie-Jeanne Campana

Lire directement l’article sur Pro-Fil

Laurent Cantet est un documentariste dans l’âme, au sens le plus noble du terme : celui qui utilise sa caméra non pour faire une œuvre de pur esthétisme mais pour nous livrer une œuvre d’esthétisme moral, c’est-à-dire éthique, qui délivre un message et nous montre à voir une part d’humanité. Sans sacrifier aux modes qu’un réalisateur palmé se doit de suivre, Laurent Cantet se paye le luxe de nous offrir un film d’auteur, artisanal, sans pour autant sacrifier à la technique cinématographique qu’il maîtrise parfaitement, pour notre plus grand bonheur.

Sur une terrasse d’un immeuble de La Havane, qu’on ne quittera qu’une brève fois, la réunion est joyeuse. Le film s’ouvre sur une séance de joie communicative. Ces amis, heureux de se retrouver dansent et chantent avec la légèreté d’amis qui se retrouvent enfin et qui se préparent à faire la fête. Puis au fil des échanges la joie et la légèreté s’estompent et laissent place à la nostalgie, à la désillusion face à l’échec des rêves qui ont bercé leur jeunesse et de l’avenir radieux qu’on leur avait promis et qui n’a jamais été au rendez-vous. La critique du régime castriste est féroce : « Nous sommes nous trompés ou pire, nous a-t-on trompés ? » On pourrait penser que Cantet a fait du théâtre filmé, car on retrouve les règles fondatrices du théâtre classique. Unité de lieu : le décor est quasiment unique, une terrasse d’un immeuble de La Havane. Unité de temps : le film se déroule entre 15 h environ jusqu’à l’aube. Unité de thème : le film suit une seule intrigue. Mais Cantet est beaucoup plus habile. Il ne nous enferme pas dans ce huit clos à ciel ouvert. […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Catherine de Médicis

Céline Borello signe ici un beau portrait, dans un format très appréciable et accessible au grand public permettant au curieux d’entrer dans l’histoire de France pour qu’à la fin sa vision de cette grande dame en ressorte changée.

Un contenu proposé par Blog de la librairie Jean Calvin

« A Confession », mini-série policière passionnante

Inspirée d’une histoire vraie, ce récit anti-spectaculaire est redoutablement efficace.

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

La culture vivante est-elle vraiment non-essentielle ?

Un directeur de cinéma engagé, un pasteur cinéphile, et un protestant directeur d’une compagnie de théâtre dialoguent autour de la fermeture des lieux culturels et de ses conséquences.

Un contenu proposé par Réforme

Rencontre avec Ludwig Nestor

Artiste chanteur d’origine haïtienne, Ludwig Nestor partage sa passion du chant qui transporte, et vient du cœur. Une musique qui appelle aussi à remettre l’amour au centre.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants