Darkroom est le récit de la vie de Lila, argentine, qui débarque avec sa famille dans l’État d’Alabama dans les années 60. Un récit écrit à la première personne, qui pointe cette sensation perçue par l’étranger admis dans un pays d’accueil sans y être unanimement invité.

L’auteur donne langue à cette petite fille de 5 ans, puis à l’adolescente et fait intervenir l’adulte devenue consciente du déroulement de l’histoire, et qui donne du sens aux sensations éprouvées : le regard de l’Américain sur son étrangeté, la découverte de la ferveur des Églises protestantes notamment méthodistes, les revendications des noirs américains et le militantisme fervent de Martin Luther King. […]