Une femme douce

Une femme douce

Né en 1964 en Biélorussie, Sergei Loznitsa, après avoir obtenu un diplôme à l’Institut de cinéma de Moscou, s’installe au début des années 2000 en Allemagne. Il réalise My joy (2010) et Dans la brume (2012).

Un contenu proposé par Pro-Fil

Publié le 9 septembre 2017

Auteur : Françoise Wilkowski-Dehove

Lire directement l’article sur Pro-Fil

L’héroïne de ce road-movie (présenté au Festival de Cannes en Sélection officielle), déambule en se heurtant, de scène en scène, aux rouages indifférents d’un pouvoir oppressif, bien installé jusque dans les villages de la province russe. C’est une charge vigoureuse contre le système soviétique et post-soviétique. C’est un film profondément russe, composé de plans fixes, avec des scènes très fortes, comme celle, onirique, d’un banquet convoquant tous les personnages entrevus. Chacun y va alors de son couplet, dans un style stalinien, très langue de bois, pour rendre hommage au pouvoir et au peuple ! […]

Lire la suite sur Pro-Fil

Dans la même rubrique...

Présenter une histoire non écrite

Passionnante, l'exposition « L'Afrique des routes » présente l'histoire du continent africain à partir de ses routes d'échanges. Jusqu'au 12 novembre au musée du Quai Branly.

Un contenu proposé par Dans les pas d’un Autre

Pourquoi l’art contemporain ne me dit rien ?

Les musées d’art contemporain ne m’attirent guère. Je l’avoue...

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

En Italie

Voyageur passionné, toujours en quête de nouvelles émotions esthétiques, Nedim Gürsel nous emmène en Italie et nous associe aux émois que ce pays a suscités en lui à divers moments de sa vie.

Un contenu proposé par Éditions Empreinte temps présent

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pro-Fil

Fondé par le pasteur Jean Domon, Pro-Fil propose chaque semaine des critiques de films et porte un regard protestant et filmophile sur le cinéma.

Derniers contenus du partenaire

Les partenaires de Regardsprotestants