Centrafrique : à la rencontre des survivantes

Centrafrique : à la rencontre des survivantes

Mama Odette fait partie des nombreuses Centrafricaines chrétiennes victimes de violences. Elle a accueilli avec reconnaissance l’aide proposée par nos équipes sur place, et aujourd’hui elle aide d’autres femmes à se reconstruire.

Un contenu proposé par Portes Ouvertes

Publié le 4 février 2016

Auteur : Clémence Martin

Lire directement l’article sur Portes Ouvertes

L’histoire de Mama Odette commence malheureusement comme celles de beaucoup de femmes en Centrafrique : « Je me confie en toi Seigneur, prends ma vie si tu le veux », telle était sa prière le jour où les hordes armées des Séléka ont débarqué dans sa ville, alors qu’elle les entendait hurler dans les rues et pénétrer violemment dans les maisons. Finalement, il s’est avéré qu’ils ne tuaient pas les femmes ce jour-là, sauf si elles opposaient une résistance. Odette a choisi de rester en vie.

La double peine…

Les semaines et les mois qui ont suivi ont été les moments les plus difficiles de sa vie, car les femmes qui avaient été agressées sexuellement ont été considérées comme des traitresses adultères. Odette savait au plus profond d’elle-même que ce n’était pas vrai. […]

Lire la suite sur Portes Ouvertes

Dans la même rubrique...

Années 1960, Mahalia Jackson, France et droits civiques

Mahalia Jackson revient en France à trois reprises à la rencontre du public, en 1961, 1968 et 1969, non seulement comme chanteuse d'exception, mais comme ambassadrice de l'émancipation des noirs américains.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Mahalia Jackson : du Gospel à la salle Pleyel

A l'automne 1952, le public parisien l'attend, avec pour écrin, la salle Pleyel. Deuxième volet (2/4) de la série Mahalia Jackson et la France.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Mahalia Jackson, une reine du gospel de grande piété chrétienne

Son œuvre et ses voyages en France ont impacté la francophonie. Le sociologue Sébastien Fath, auteur de “Gospel et francophonie”, nous retrace son parcours en quatre volets.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Je veux donner ce que j’ai reçu

Il est cinq heures du matin. Nous sommes dans les années 1970 à Bodiaga, un petit village à l’Est du Burkina Faso. Palamanga est tiré de sa natte par son grand frère.

Un contenu proposé par Croire et vivre

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Portes Ouvertes

L’association Portes Ouvertes produit l’émission Plein Cadre, une chronique télévisée hebdomadaire de 2mn sur les chrétiens persécutés. Elle a pour but de sensibiliser un large public au sort des minorités chrétiennes discriminées.

Derniers contenus du partenaire