Mali : son émission s’est terminée par des mots de paix

Mali : son émission s’est terminée par des mots de paix

Le 17 décembre au soir, deux chrétiens et une jeune fille ont été tués par un tireur non identifié, juste devant le bâtiment qui abrite une radio chrétienne à Tombouctou au Nord du Mali.

Un contenu proposé par Portes Ouvertes

Publié le 23 décembre 2015

Auteur : Clémence Martin

Lire directement l’article sur Portes Ouvertes

Au Mali, les chrétiens qui s’apprêtent à fêter Noël se disent choqués. « Nous essayons de comprendre ce qui s’est passé, mais pour le moment nous ne disposons d’aucune explication. Cette radio chrétienne diffusait récemment des messages de paix. L’un des deux jeunes hommes abattus venait de clore l’émission et ses dernières paroles étaient des paroles de paix », nous confie le président de l’Église baptiste du Mali, avant de préciser : « L’insécurité est omniprésente au Mali, mais nous ne sentions pas une menace particulière sur la communauté chrétienne. »

Une situation très fragile

Même si cette attaque n’a pas été revendiquée, on note une recrudescence des agressions djihadistes au Mali, comme à l’hôtel Radisson de Bamako, où 22 personnes ont été tuées le 20 novembre.

La minorité chrétienne a payé un lourd tribut depuis 2012, où des groupes islamistes armés ont investi le nord du pays, interdisant toute autre pratique religieuse. Les églises ont été pillées, profanées ou détruites, et des milliers de chrétiens ont fui vers le sud pour s’y réfugier. […]

Lire la suite sur Portes Ouvertes

Dans la même rubrique...

L’étau de Bangui, appels religieux à la paix

Dans ce pays où les structures sont détruites et les institutions défaillantes, les Églises représentent l’une des rares forces capables d’aider à reconstruire le vivre ensemble.

Un contenu proposé par Défap

Quand la France appelle Mahalia Jackson

La « reine du Gospel » était aussi une protestante baptiste très fervente. Sa foi a marqué son art, sa carrière, sa vie. Son œuvre et ses voyages en France ont impacté la francophonie.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Années 1960, Mahalia Jackson, France et droits civiques

Mahalia Jackson revient en France à trois reprises à la rencontre du public, en 1961, 1968 et 1969, non seulement comme chanteuse d'exception, mais comme ambassadrice de l'émancipation des noirs américains.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Je veux donner ce que j’ai reçu

Il est cinq heures du matin. Nous sommes dans les années 1970 à Bodiaga, un petit village à l’Est du Burkina Faso. Palamanga est tiré de sa natte par son grand frère.

Un contenu proposé par Croire et vivre

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Portes Ouvertes

L’association Portes Ouvertes produit l’émission Plein Cadre, une chronique télévisée hebdomadaire de 2mn sur les chrétiens persécutés. Elle a pour but de sensibiliser un large public au sort des minorités chrétiennes discriminées.

Derniers contenus du partenaire