Sénégal : les enjeux de l’Assemblée Générale de la Cevaa

Sénégal : les enjeux de l’Assemblée Générale de la Cevaa

Une grande partie des Églises avec lesquelles le Défap est en lien aujourd'hui fait partie de cette Communauté.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 17 septembre 2014

Auteur : Franck Lefebvre-Billiez

Lire directement l’article sur Défap

Une Assemblée générale de la Cevaa, comme celle qui se prépare pour octobre à Saly, au Sénégal, ce n’est pas une réunion de l’Onu ; plutôt une réunion de famille. Non pas des participants siégeant côte à côte, à l’instar de certaines organisations œcuméniques, mais une communauté de partage. La liste des membres illustre ces volontés différentes : 345 pour le Conseil Œcuménique des Églises (COE) ; dix fois moins pour la Cevaa, mais répartis sur 24 pays, avec la volonté affichée de garder des liens dans une communauté à taille humaine.

Comme dans toute réunion de famille, les thèmes abordés touchent d’abord à la vie communautaire. Saly verra la poursuite de la réflexion entamée en 2012 lors de l’AG de Torre Pellice, en Italie, sur les finances.

« Nous ressentons le besoin de dégager plus d’énergie pour ce qui se vit ensemble », souligne le président de la Cevaa, Thierry Muhlbach. Et pour cela, de dépasser les règles actuelles d’attribution des fonds qui prévoient un pourcentage fixe pour « des projets individuels d’Églises, dans lesquels la dimension communautaire ne transparaît pas toujours ».

Priorité donc aux Actions Communes, souligne Célestin Kiki, secrétaire général de la Cevaa, aux « projets réunissant plusieurs Églises, aux échanges, aux rencontres dans la communauté ». Si la Cevaa peut agir pour le développement, ce n’est pas sa vocation première, et elle peut le faire plutôt comme facilitateur, en favorisant les mises en réseau pour trouver des financements extérieurs. […]

Photo : © Albert Hubert pour Défap

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Quand la France appelle Mahalia Jackson

La « reine du Gospel » était aussi une protestante baptiste très fervente. Sa foi a marqué son art, sa carrière, sa vie. Son œuvre et ses voyages en France ont impacté la francophonie.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Années 1960, Mahalia Jackson, France et droits civiques

Mahalia Jackson revient en France à trois reprises à la rencontre du public, en 1961, 1968 et 1969, non seulement comme chanteuse d'exception, mais comme ambassadrice de l'émancipation des noirs américains.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

« Une prière véhémente » : Mahalia Jackson vue de Paris

Retour sur les fameux concerts de la salle Pleyel. Quelles ont été les réactions ? Comment sa foi a-t-elle été perçue ?

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Mahalia Jackson, une reine du gospel de grande piété chrétienne

Son œuvre et ses voyages en France ont impacté la francophonie. Le sociologue Sébastien Fath, auteur de “Gospel et francophonie”, nous retrace son parcours en quatre volets.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR