Un nouveau secrétaire général pour DM-échange et mission

Un nouveau secrétaire général pour DM-échange et mission

DM-échange et mission, l'équivalent du Défap pour la Suisse Romande, change de secrétaire général. Le pasteur Nicolas Monnier prendra ses fonctions en janvier 2015.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 29 septembre 2014

Auteur : Étienne Roulet

Lire directement l’article sur Défap

Suite à la démission de Jacques Küng pour le 31 décembre 2014, le pasteur Nicolas Monnier a été choisi pour lui succéder dès le 1er janvier 2015.

Nicolas Monnier est pasteur de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud (EERV), dont il occupe actuellement le poste de ministre de coordination pour la région nord vaudoise. Marié, père de trois enfants, Nicolas Monnier a un parcours familial et professionnel qui lui permettra de relever le défi de la conduite de DM-échange et mission avec des compétences et une expérience certaines.

Né en 1965 au Mozambique, où ses parents étaient missionnaires, Nicolas Monnier a lui-même consacré une partie de son ministère pastoral et de sa vie de famille dans ce pays d’Afrique australe, comme envoyé de DM-échange et mission durant 6 ans. […]

Photo © EERV

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Aux origines d’une affiche « culte » en francophonie (1/2)

L'impact de "Chemin large, chemin étroit", l'une des estampes les plus célèbres du protestantisme européen et francophone.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Mahalia Jackson, une reine du gospel de grande piété chrétienne

Son œuvre et ses voyages en France ont impacté la francophonie. Le sociologue Sébastien Fath, auteur de “Gospel et francophonie”, nous retrace son parcours en quatre volets.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

Au départ, j’étais civiliste au Togo

Ingénieur agronome, Thibaud Rossel est arrivé au Togo comme civiliste. Aujourd'hui conseiller technique en agroécologie, le jeune ingénieur agronome a pris racine dans ce pays.

Un contenu proposé par Radio Réveil

Années 1960, Mahalia Jackson, France et droits civiques

Mahalia Jackson revient en France à trois reprises à la rencontre du public, en 1961, 1968 et 1969, non seulement comme chanteuse d'exception, mais comme ambassadrice de l'émancipation des noirs américains.

Un contenu proposé par Fil-info-francophonie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants