royaume

Henri IV et la conquête du royaume (1589-1598)

En 1589, Henri de Navarre succède à Henri III sous le nom d’Henri IV. Mais la Ligue catholique, menée par les Guise, ne reconnaît pas son autorité. Une longue reconquête du royaume commence .

Un contenu proposé par Musée protestant

Publié le 3 juillet 2020

Lire directement l’article sur Musée protestant

Le 2 août 1589, à 37 ans, le roi Henri III, sans descendance, est assassiné. Le royaume de France est déchiré, depuis 1585, par la huitième guerre de religion. Avant de mourir, Henri III reconnaît son beau-frère et cousin, Henri III de Navarre, comme son successeur légitime ; mais la majorité des catholiques français et la Ligue catholique tente de s’opposer à l’accession d’Henri de Navarre au trône de France, parce qu’il est protestant.

Paris est aux mains des ligueurs, tandis qu’Henri IV tient les provinces du Midi ; il obtient le soutien de la reine Élisabeth […]

Lire la suite sur Musée protestant

Dans la même rubrique...

Taizé dans le flux de son histoire

L’historienne Silvia Scatena publie la première histoire de la communauté bourguignonne, singulier laboratoire d’unité chrétienne et creuset de renouveau spirituel.

Un contenu proposé par Réformés

La mémoire d’avenir de la Miss pop

Petit rappel historique de ce mouvement protestant qui a vu le jour en 1871 avec son fondateur, le pasteur britannique Robert Whitaker McAll.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

L’histoire des Anglicans à Arcachon

Un rappel historique de Roland Léonard, paroissien du bassin d’Arcachon et Nord des Landes.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Le musée-presbytère du pasteur Oberlin

L’histoire du Musée Oberlin et de son projet de développement est étroitement liée à celle du presbytère de Waldersbach. Par Fabien André, pasteur à Neuviller-la-Roche et au Musée Oberlin.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Musée protestant

Créé en 2003,  Musée protestant (anciennement Musée virtuel du protestantisme) propose plus de 1000 notices (grandes dates, personnalités, art-patrimoine…) illustrées par 3000 images. Elles sont enrichies de vidéos, de documents et de références bibliographiques, et sont accessibles en français, en anglais et en allemand. Le Musée est réalisé en collaboration avec la Société de l’histoire du protestantisme français.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast