120 000 euros pour lutter contre le virus Ebola

120 000 euros pour lutter contre le virus Ebola

Devant l'ampleur de la crise sanitaire qui touche plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, l'Assemblée Générale de la Cevaa a décidé d'allouer 120 000 euros à la lutte contre le virus Ebola. 

Un contenu proposé par Défap

Publié le 4 novembre 2014

Auteur : Franck Lefebvre-Billiez

Lire directement l’article sur Défap

Cette somme pourra servir à soutenir directement les Eglises de pays touchés via la CETA (Conférence des Églises de Toute l’Afrique), ou à financer des actions de sensibilisation et de lutte contre les manifestations de rejet liées à la peur du virus dans les Églises membres de la Cevaa.
Plus de 4500 morts recensés par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au 17 octobre ; un total de 9216 cas enregistrés dans sept pays (Liberia, Sierra Leone, Guinée, Nigeria, Sénégal, Espagne et États-Unis)… Le bilan des victimes du virus Ebola s’aggrave quotidiennement. Au Liberia, pays qui compte à lui seul plus de 2000 morts, la présidente Ellen Johnson Sirleaf, a adressé une lettre ouverte au monde entier en exhortant toutes les nations à s’unir dans la lutte contre « une maladie sans frontières ».
La Cevaa ne compte pas d’Églises membres au Liberia. Pas davantage en Guinée ou en Sierra Leone. Mais la propagation du virus Ebola, son impact ravageur sur les sociétés des pays touchés, la peur, les rumeurs et les fantasmes qu’elle entraîne, interrogent directement toutes les Églises d’Afrique de l’Ouest. Par ailleurs, la Cevaa compte des membres dans des pays frontaliers des régions les plus directement frappées : en Côte d’Ivoire, au Sénégal…
Aussi l’Assemblée Générale de la Cevaa, réunie à Saly, sur la côte sénégalaise, a-t-elle décidé mardi 21 octobre de débloquer, au vu de l’urgence, une somme de 120 000 euros pour aider à la lutte contre la maladie. « Nous avons reçu des signaux clairs de nos Églises membres, qui nous demandent de nous engager dans ce sens », a souligné le président de la Cevaa, Thierry Muhlbach, devant les délégués de l’AG. […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Les statues tombent

La lutte antiraciste se mondialise depuis le meurtre de George Floyd et de nombreuses statues sont déboulonnées. Est-ce pour autant une réponse adaptée ? Comment s'attaquer aux racines du racisme ? L'éditorial de la rédaction.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

Donald Trump et sa Bible : les raisons d’un coup médiatique

Alors que les manifestations continuent d’embraser les États-Unis, le président américain a posé, une bible à la main, devant une église proche de la Maison Blanche.

Un contenu proposé par

Une deuxième vague de difficultés sociales ?

En Suisse, plusieurs associations craignent que la période qui s’annonce se révèle encore plus difficile, et occasionne des situations de surendettement.

Un contenu proposé par Réformés

Les services religieux en mode drive-in ?

Fin avril, une Église protestante allemande s’est inspirée des cinémas drive-in pour célébrer un service œcuménique.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram