La Finlande entre sécularisation et crise migratoire

La Finlande entre sécularisation et crise migratoire

Dans ce pays où l’identité nationale est fortement liée à la foi luthérienne, l’Evangile défend ses acquis et se réinvente.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd'hui

Publié le 25 mai 2017

Auteur : Celia Evenson

Lire directement l’article sur Christianisme Aujourd'hui

En 2017, la Finlande fête deux dates qui fondent son identité: en novembre, les cinq cents ans de la Réforme et le 6 décembre, les cent ans de l’indépendance (vis-à-vis de la Russie, à l’époque). « Ces deux anniversaires sont assez proches et dans de nombreux endroits, ils seront fêtés ensemble », annonce le pasteur Hannu Nyman de l’Eglise de Finlande. Sous domination suédoise depuis le 12e siècle, la Finlande a suivi sans heurts son voisin et protecteur dans le protestantisme luthérien. Ce sont les Réformateurs qui ont christianisé le pays en profondeur. Au 17e siècle, il fallait savoir lire la Bible pour pouvoir se marier. La théologie luthérienne des deux royaumes, politique et spirituel, impose une séparation des rôles de l’Eglise et de l’Etat. Ce qui n’empêche pas le président et le Parlement d’assister à un culte le jour de l’Indépendance, dans ce pays où il a longtemps été obligatoire d’être luthérien.

Sécularisation et rapprochement entre luthériens et évangéliques

L’introduction en Finlande d’un «mariage pour tous» le 1er mars dernier oppose désormais des chrétiens qui se demandent «si la Finlande est complètement perdue» et une société civile qui critique «son» Église car elle ne célèbre pas ces unions. […]

Lire la suite sur Christianisme Aujourd'hui

Dans la même rubrique...

Mexique : à la découverte d’une église baptiste “hip-hop”

Reportage auprès du pasteur baptiste Abraham Barberi à Matamoros, ville mexicaine située à la frontière avec le Texas.

Un contenu proposé par Réforme

Introspection européenne

Les citoyens sont invités à dire ce qu’ils attendent de l’Europe.

Un contenu proposé par L’esprit européen

Vers une réforme de la fiscalité mondiale

Rassemblés à Londres le 5 juin, les ministres des finances des pays du G7 se sont accordés à mettre en place un taux d’imposition minimum des bénéfices des sociétés.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Où s’arrêtera l’humain ?

Réaction face à l’exploit technologique de l’arrivée de la sonde Persévérance sur le sol de la planète Mars et aux questions que cela pose quant aux limites…

Un contenu proposé par Réveil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Christianisme Aujourd’hui

Christianisme Aujourd’hui est un magazine chrétien évangélique suisse. Il propose une réflexion protestante évangélique sur l’actualité internationale.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast