Bangladesh : craintes de violences avant les élections

Bangladesh : craintes de violences avant les élections

La communauté chrétienne craint la persécution alors que se préparent les élections de fin décembre.

Un contenu proposé par Portes Ouvertes

Publié le 23 novembre 2018

Lire directement l’article sur Portes Ouvertes

Seulement quelques jours après la libération d’Asia Bibi au Pakistan, la question du blasphème contre l’islam est à nouveau soulevée… au Bangladesh. Selon la Première ministre, toute personne qui offense l’islam ou son prophète sera poursuivie en justice.

Sheikh Hasina, Première ministre du Bangladesh a donné le ton : «La religion du Bangladesh est l’islam. Quiconque prononce des propos offensants à son encontre, ou à l’encontre du prophète Mahomet, sera poursuivi en justice conformément à la loi.»

S’exprimant le 4 novembre dernier lors d’un rassemblement de madrassas (écoles théologiques musulmanes) à Dhaka, elle a ajouté : «Il n’y a pas de place pour le militantisme islamique, le terrorisme et la corruption. Le Bangladesh veut montrer que l’islam est une religion de paix et veut être un pays pacifique, prospère et développé.»

Ces déclarations ont été prononcées alors que le Pakistan est toujours divisé sur le cas d’Asia Bibi, une chrétienne innocentée fin octobre après 9 ans en prison pour blasphème contre l’islam et […]

Lire la suite sur Portes Ouvertes

Sur le même thème

Des protestants au secours des réfugiés Rohingyas

Des protestants au secours des réfugiés Rohingyas

À la frontière entre la Birmanie et le Bengladesh, les ONG Medair et Act Alliance portent assistance aux réfugiés musulmans Rohingyas dans un contexte politique difficile.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager
La crise des Rohingyas et l’Asie du Sud (2) : le Bangladesh

La crise des Rohingyas et l’Asie du Sud (2) : le Bangladesh

Comment le Bangladesh gère-t-il l’afflux de réfugiés rohingyas en provenance de la Birmanie voisine ?

Un contenu proposé par
La crise des Rohingyas et l’Asie du Sud (1) : l’Inde

La crise des Rohingyas et l’Asie du Sud (1) : l’Inde

Comment l’Inde réagit-elle à l’épuration ethnique dont est victime la population rohingya en Birmanie ?

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Portes Ouvertes

L’association Portes Ouvertes produit l’émission Plein Cadre, une chronique télévisée hebdomadaire de 2mn sur les chrétiens persécutés. Elle a pour but de sensibiliser un large public au sort des minorités chrétiennes discriminées.

Derniers contenus du partenaire