Barack Obama à Jérusalem

Barack Obama à Jérusalem

Au moment où Barack Obama se rend pour la première fois en visite officielle en Israël, un nouveau gouvernement, issu des élections du 22 janvier, se met en place à Jérusalem, sous la direction de Benyamin Netanyahou.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 20 janvier 2015

Auteur : Thomas Ferenczi

Au moment où Barack Obama se rend pour la première fois en visite officielle en Israël, un nouveau gouvernement, issu des élections du 22 janvier, se met en place à Jérusalem, sous la direction de Benyamin Nétanyahou. Le président américain, qui entretient des relations difficiles avec le Premier ministre israélien, est soucieux de prouver son attachement à la sécurité de l’État juif mais il est aussi désireux de relancer le processus de paix avec les Palestiniens, interrompu depuis plusieurs années.

Aucun progrès n’a été accompli pendant le premier mandat de Barack Obama. Le président américain n’a pas réussi à faire fléchir le chef du gouvernement israélien sur la colonisation juive en Cisjordanie. Il a ensuite pratiquement renoncé à toute initiative pour essayer de débloquer la situation.

Quant à Benyamin Nétanyahou, il n’a rien fait pour favoriser la reprise d’une négociation pouvant conduire à la création d’un État palestinien. Au contraire, sa politique a consisté à rendre une telle perspective de plus en plus improbable.

Vingt ans après les accords d’Oslo, qui avaient fait naître d’immenses espoirs, est-il possible que la relation israélo-palestinienne prenne un nouveau départ après la double réélection du président américain et du Premier ministre israélien ? On a le droit d’en douter.

Du côté américain, aucun plan de paix n’est sur la table et Barack Obama reste évasif sur le sujet. Du côté israélien, la question a été presque absente de la campagne électorale, qui s’est focalisée sur les problèmes économiques et sociaux. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Avec la Solidarité protestante, soutenir Beyrouth

Suite aux explosions meurtrières, un appel au don est lancé par la Fondation du protestantisme, via la rubrique Solidarité protestante.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

La petite fille de Billy Graham appelle à ne pas voter Trump

Pour Jerushah Duford, le soutien évangélique à Donald Trump est une insulte à l’héritage de son grand-père.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Les nouvelles thèses de l’Église protestante allemande font débat

Face à la sécularisation et à la diminution des ressources financières, l’Église protestante allemande a publié onze lignes directrices pour renouveler l’Église.

Un contenu proposé par Réformés

Les évangéliques hispaniques face au dilemme Trump

Les Latinos adhèrent largement aux valeurs conservatrices républicaines, mais rejettent les discours anti-immigration.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

Découvrez le blog Regards sur les paroisses