Berlin : réfugiés convertis

Berlin : réfugiés convertis

À Berlin, une église protestante connaît une véritable renaissance grâce à la conversion d’Iraniens et d’Afghans. Mais ceux-ci ne pourront plus retourner dans leur pays.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 3 novembre 2015

Auteur : Déborah Berlioz

En ce dimanche d’octobre, la foule se presse dans l’église évangélique luthérienne de la Sainte-Trinité à Berlin. Ce matin, le pasteur Gottfried Martens célèbre 17 baptêmes. Petite particularité : les nouveaux paroissiens sont tous des réfugiés. Gelareh, par exemple, qui se fait baptiser avec ses deux enfants, a fui l’Iran il y a trois ans : « J’avais reçu un mandat d’arrêt, et j’ai dû partir immédiatement. C’est une longue histoire, mais on peut dire que j’ai écrit contre l’islam. » Déjà à l’époque, elle s’intéressait au christianisme. « J’ai découvert la parole de Jésus étant enfant, et je trouvais cela magnifique », précise-t-elle. Aujourd’hui, elle est donc radieuse. Elle a enfin le sentiment d’avoir trouvé sa place.

Et elle est loin d’être la seule Iranienne à avoir rejoint cette communauté, proche de l’Église américaine dite du « Synode de Missouri ». Dans la foule ce matin, il y a certes quelques Allemands, mais la majeure partie des fidèles sont iraniens ou afghans. D’ailleurs le service se fait en allemand et en farsi, et le programme est disponible dans les deux langues.

« Une bénédiction »

Neo, jeune homme de 24 ans, a rejoint la paroisse il y a plus d’un an. « Ma mère venait de décéder d’un cancer et j’étais dépressif. Ma belle-mère m’a convaincu de venir avec elle à l’église », explique-t-il. Sans oublier que son expérience de l’islam l’avait éloigné de sa religion : « Je suis né en Iran, de parents afghans. Je n’avais pas le droit d’aller à l’école, je n’avais pas de passeport… C’est un pays musulman et je n’y obtenais rien ! Ici, en Allemagne, on aide les réfugiés. Et le pasteur Martens m’a vraiment beaucoup soutenu. Il est comme un père pour moi. » Quatre mois après avoir franchi le seuil de cette église, Neo a reçu les sacrements du baptême. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Des orthodoxes turcs contre la reconversion de Sainte-Sophie

Des orthodoxes turcs ont saisi le Conseil d’Etat turc pour contester la réouverture de cette basilique à la prière musulmane car cela viole, selon eux, la Convention de l’Unesco sur la protection du patrimoine culturel.

Un contenu proposé par

Les présidents américains ont-ils trop de pouvoir ?

Au-delà du président Trump et de ses outrances, ce sont les institutions américaines qui fonctionnent mal aujourd’hui. Débat en vue de l’élection présidentielle du 3 novembre.

Un contenu proposé par Campus protestant

Cinq choses à savoir sur Joe Biden

Le 7 novembre, après un duel serré contre Trump et quatre jours de suspens, Joe Biden a été officiellement élu 46e président des Etats-Unis. Connaissez-vous tout de lui ?

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Les luthériens pressent Donald Trump d’accepter plus de réfugiés

Les Églises luthériennes réclament que ce nombre soit augmenté par rapport à celui de l’an passé.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast