Boko Haram, du local à l’international

Boko Haram, du local à l’international

Originaire du nord-est du Nigeria, le groupe islamiste armé Boko Haram cherche à étendre son influence aux États frontaliers.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 10 mars 2015

Auteur : Joël Dahan

Le 26 août 2011, un attentat-suicide contre les bureaux de l’ONU à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria, révélait au monde l’existence de Boko Haram. Cette attaque entérinait également la volonté de ce groupe d’inscrire son action dans le « djihad global » prôné par Al-Qaida.

Au début des années 2000, Boko Haram s’implante à Maiduguri, capitale de l’État de Borno, dans le nord-est du Nigeria. Le groupe tient alors essentiellement de la secte islamiste, marquée par le culte de son leader spirituel, Mohammed Yusuf, et par une forte intransigeance religieuse. Peu à peu, le mouvement gagne en influence, jusqu’à se faire le vecteur de protestations sociales, dans un nord-est nigérian particulièrement marqué par la pauvreté.

Le « péché » de l’éducation occidentale

À l’inverse de nombre de groupes insurgés africains, Boko Haram ne recrute pas ses membres selon leur appartenance ethnique. Les recrues du groupe proviennent essentiellement des exclus de la croissance économique du pays.

Les fidèles de la secte signent leurs communiqués du nom des « Disciples du Prophète pour la propagation de l’islam et la guerre sainte », plutôt que de « Boko Haram. » […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

L’œcuménisme brésilien mis en péril

L'œcuménisme brésilien se fissure dans un contexte de forte polarisation politique depuis l’arrivée au pouvoir du président Jair Bolsonaro et l’ascension des groupes d’extrême droite.

Un contenu proposé par Réformés

Le retour de l’Occident ?

Face à la Chine et à la Russie, l’Europe et les Etats-Unis renforcent leurs liens.

Un contenu proposé par L’esprit européen

Une pasteure à emporter ?

Avec « Pastor to go », deux Églises réformées zurichoises offrent depuis peu des services pastoraux en plein air.

Un contenu proposé par Réformés

Au Danemark, l’Armée du Salut mobilisée pour les plus vulnérables

Le centre communautaire situé à Aalborg a été une plaque tournante pour l’administration du vaccin aux sans-abris et à d’autres personnes vulnérables.

Un contenu proposé par Armée du Salut

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire