Centrafrique : un nouveau gouvernement ?

Centrafrique : un nouveau gouvernement ?

La présidente Catherine Samba-Panza l'a anonncé lors d'un discours pour ses 100 jours.

Un contenu proposé par Défap

Publié le 7 mai 2014

Auteur : Franck Lefebvre-Billiez

Lire directement l’article sur Défap

Situation humanitaire toujours aussi catastrophique, insécurité persistante, méfiances tenaces face à la composition de son gouvernement : Catherine Samba-Panza, dont l’arrivée à la présidence avait suscité de nombreux espoirs, a dû faire face aux critiques mardi lors du discours prononcé à l’occasion de ses 100 jours de pouvoir.

Les institutions internationales accroissent leurs efforts pour venir en aide au pays : la Commission européenne a annoncé le déblocage de 6 millions d’euros supplémentaires. Le bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’Onu (Ocha) lance pour sa part une vaste campagne d’information à destination du grand public.

Un peu plus de trois mois après son accession à la présidence de la RCA, les espoirs suscités par Catherine Samba-Panza sont en grande partie retombés. Face à des critiques de plus en plus présentes sur son incapacité à endiguer les violences, qui ont provoqué la fuite de plus de 450.000 habitants de Centrafrique vers les pays voisins, et de 600.000 autres à l’intérieur même du pays, la présidente par intérim de la République centrafricaine s’est engagée mardi à réformer son gouvernement. […]

Lire la suite sur Défap

Dans la même rubrique...

Crise politique en Thaïlande : l’aspiration démocratique

Crise politique en Thaïlande : l’aspiration démocratique

La Thaïlande se rapprochera-t-elle de la démocratie à la suite de élections législatives de mars ?

Un contenu proposé par
En Israël, des élections influencées par les religieux

En Israël, des élections influencées par les religieux

Les Israéliens pratiquants, qu’ils soient ultra-orthodoxes ou religieux sionistes, jouent un rôle toujours plus important dans le choix du gouvernement.

Un contenu proposé par Réformés
Victoire de Benyamin Nétanyahou : la Palestine oubliée

Victoire de Benyamin Nétanyahou : la Palestine oubliée

Avec la réélection de Benyamin Nétanyahou, la possibilité d’une paix semble s’éloigner.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Défap

Le Défap est le service missionnaire de trois Églises protestantes de France : l’EPUdF, l’Unepref, l’UEPAL. Il accompagne, soutient, facilite et encourage l’activité missionnaire.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants