COP21 : "Nous oscillons entre espoir et inquiétude"

COP21 : “Nous oscillons entre espoir et inquiétude”

À quelques jours de l’ouverture de la COP21, Martin Kopp, chargé de plaidoyer pour la Justice climatique au sein de de la FLM, fait le point sur les enjeux de ce rendez-vous planétaire.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 26 novembre 2015

Auteur : Nathalie Leenhardt

À plusieurs reprises ces derniers mois, nous avons interrogé Martin Kopp sur les préparatifs de la COP21 qui s’ouvre ce 30 novembre au Bourget. Délégué de la Fédération luthérienne mondiale, il a suivi le processus depuis la COP à Varsovie, en 2013. Il revient ici sur la complexité des circuits de décision, les enjeux, le rôle de la société civile et des responsables religieux.

Comment avez-vous vécu l’annulation de la grande marche pour le climat du 29 novembre à Paris ?

C’est évidemment une grosse déception. Cela fait des mois que nous travaillons sur ces manifestations et pour certains, pendant des jours et des nuits. C’est vraiment dur à encaisser. Cela dit, je ne jette pas la pierre aux responsables politiques qui ont eu ces décisions à prendre. La Coalition Climat 21 regrette que ses alternatives aient été refusées par les pouvoirs publics, notamment de rassembler les marcheurs dans un stade, plus facile à sécuriser. Les partenaires, comme Avaaz ou la Fondation Hulot, ont vite réagi et fait preuve d’une formidable créativité (lire p. 10). Quant à la grande journée interreligieuse du samedi 28 octobre, nous sommes heureux que le temps spirituel à la basilique de Saint-Denis à 10 h et la remise des pétitions religieuses aux autorités soient maintenus.

Pensez-vous que ces attentats auront des incidences sur la COP21 ?

Selon moi, il n’y aura pas d’impact sur le processus de négociations. Bien sûr, les responsables politiques français, parmi lesquels Manuel Valls, ont insisté sur le fait que la COP21 devait être l’expression de la solidarité internationale. Et il est clair qu’il y a des interdépendances entre le terrorisme et le climat, aussi surprenant que cela puisse paraître. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Quel avenir pour le Venezuela ?

Quel avenir pour le Venezuela ?

Le pays est au tournant de la crise politique et économique qu’il vit depuis plusieurs années.

Un contenu proposé par
États-Unis et Moyen-Orient : le pire est à venir

États-Unis et Moyen-Orient : le pire est à venir

Donald Trump prend systématique le contre-pied de Barack Obama dans sa politique au Moyen-Orient. Non sans risques…

Un contenu proposé par
Du vivre ensemble au faire ensemble

Du vivre ensemble au faire ensemble

Après la visite du pape François aux Émirats arabes unis, pourquoi est-il plus important de "faire ensemble" que de "vivre ensemble" ?

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants