Crise migratoire, de la parole aux actes

Les Églises en font-elles assez pour les migrants ? Le point sur ce que les Églises font – et ne font pas pour accueillir les réfugiés.

Un contenu proposé par La Vie Protestante

Publié le 8 octobre 2015

Auteur : Aline Bachofner

Lire directement l’article sur La Vie Protestante

« En matière d’asile, les beaux discours doivent être accompagnés d’actes », affirmait le 20 août 2015 Christophe Darbellay dans le quotidien alémanique Basler Zeitung. Le président du PDC suisse reprochait aux Églises d’être plus promptes à sermonner les politiques dans le dossier de l’asile que d’ouvrir leurs portes aux réfugiés. Il faut dire que moins d’un mois auparavant, les monastères du canton de Zoug, interpellés par les autorités cantonales, faisaient savoir qu’ils ne seraient pas en mesure d’accueillir des réfugiés, faute de places et de structures adaptées. Et dans le canton de Genève, à la fin du mois de juin, la paroisse catholique du Sacré-Cœur renonçait à accueillir la trentaine de requérants déboutés du collectif No Bunkers, suite à l’échec des négociations avec la Ville de Genève sur la question de la prise en charge financière des éventuels dommages.

Le ping-pong avec l’État

Alors, les Églises sont-elles frileuses lorsqu’il s’agit de passer de la parole aux actes ? « Les Églises n’ont pas attendu la crise migratoire pour se préoccuper de l’asile », rétorque Claude Ruey. Le président de l’œuvre d’entraide protestante EPER cite les nombreuses initiatives prises par les Églises membres de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS) au cours des derniers mois pour renforcer l’aide aux migrants. L’Église évangélique réformée du canton de Vaud a, par exemple, mis la main au porte-monnaie pour soutenir le Service d’aide juridique aux exilés, en difficulté financière, et elle vient d’appeler les paroisses à ouvrir leurs locaux, notamment les cures ; La FEPS a financé des postes d’aumôniers dans les nouveaux centres d’hébergement des migrants; plusieurs Églises cantonales, dont Bâle-Campagne, Berne, Schaffhouse et Saint-Gall viennent d’accorder 10’000 francs de plus pour soutenir l’aide d’urgence en Irak. Quant à l’EPER, elle est présente au Liban et au nord de l’Irak dans des camps de réfugiés; en Serbie, pour venir en aide aux migrants sur la route de l’exode; et, en plus de ses bureaux d’aide juridique aux exilés, elle est active en Suisse dans l’intégration des réfugiés notamment par la mise à disposition de jardins familiaux. […]

Lire la suite sur La Vie Protestante

Dans la même rubrique...

Crise au Liban : le pasteur de Beyrouth témoigne

Le pasteur Gérard Riess, qui a passé huit mois à la tête de l’Eglise protestante française de Beyrouth, décrit une situation dramatique.

Un contenu proposé par

Déboires conjugaux du dirigeant évangélique Jerry Falwell

Jerry Falwell, proche de Donald Trump, a été contraint de quitter la présidence de Liberty University après des révélations sur sa vie privée jugées contraires aux valeurs chrétiennes.

Un contenu proposé par

Trump semble délaisser les chrétiens persécutés

Un rapport dévoile la chute drastique du nombre de chrétiens persécutés ayant pu bénéficier du programme américain de réinstallation des réfugiés.

Un contenu proposé par Réformés

Israël reconfine à la veille du nouvel an juif et de Youm Kippour

Craignant une nouvelle flambée de contaminations au Covid-19 à l’occasion des principales fêtes du calendrier juif, le gouvernement israélien a choisi d’imposer un nouveau confinement.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

La Vie Protestante

La Vie Protestante était un journal de spiritualité édité par l’Église protestante de Genève. Fort de 70 ans d’expérience, le mensuel abordait les thèmes qui font débat et qui interrogent l’homme. Dans un monde en mutation profonde, La Vie Protestante traitait la question du sens et portait un regard éthique et humaniste sur les enjeux de notre société et sur les grandes valeurs spirituelles.

Suite à l’interruption de parution du journal en novembre 2016, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram