D’Amérique en Afrique du Sud : d’un rêve à un autre

D’Amérique en Afrique du Sud : d’un rêve à un autre

Il y a un an, Nelson Mandela nous quittait. Il demeure, tout comme Martin Luther King, un homme d'exception.

Un contenu proposé par Croire et vivre

Publié le 10 septembre 2013

Auteur : Jean-Claude Girondin

Lire directement l’article sur Croire et vivre

Desmond Tutu fait partie de ces êtres d’exception adeptes de la non-violence tels que Wilberforce, Gandhi, Martin Luther King, Nelson Mandela…

Comme King, sa pensée a été forgée par le christianisme. Ses exigences morales, ses convictions et ses valeurs chrétiennes l’ont conduit à lutter pour la justice et la paix. Des efforts récompensés en 1984 par le Prix Nobel de la paix et, bien entendu, par la victoire sur l’apartheid en 1991.

En 1995, Mandela lui confie la présidence de la Commission Vérité et réconciliation chargée d’enquêter sur les violations des droits de l’homme perpétrées de 1960 à 1993 et d’éclaircir les crimes et exactions politiques commis tant au nom du gouvernement sud-africain que des mouvements de libération nationale. Vengeances et violences ont été ainsi largement évitées aux Sud-Africains alors qu’elles ont empoisonné tant de pays en transition vers la démocratie.

Une fois les mémoires guéries, le vivre ensemble dans la paix a été rendu possible dans la nation « arc-en-ciel ».

Peu après la fin de l’apartheid, l’Archevêque Desmond Tutu a rédigé deux essais sur les plans théologique et sociologique : Il n’y a pas d’avenir sans pardon(1) , et Dieu fait un rêve(2). Dans le premier, il traite de la justice transitionnelle : l’histoire de la commission Vérité et Réconciliation et aborde comment se réconcilier après l’apartheid. Dans le second, il cherche communiquer « une vision d’espérance pour notre temps » c’est-à-dire le projet de Dieu pour un monde nouveau. Une version du livre existe aussi pour la jeunesse afin d’apporter aux enfants du monde entier le même message d’amour, de justice et de partage.

Son ouvrage « Dieu fait un rêve » est de toute évidence une manière de rebondir sur le célèbre discours de King. Il cite du reste très largement la pensée du pasteur baptiste et rend hommage à sa lutte non violente en mettant en exergue ses idéaux : amour, justice, paix, liberté, non-violence et réconciliation. Des vertus chrétiennes qu’il allie aux vertus humanistes africaines. […]

Lire la suite sur Croire et vivre

Dans la même rubrique...

Ce que je ne comprends pas avec les évangéliques américains

Pourquoi les protestants évangéliques soutiennent-ils un homme qui a des valeurs contraires à celles qu'ils défendent ? L'analyse du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

La joie de donner en retour

Le parrainage peut littéralement transformer la vie d’un enfant et lui permettre de réaliser ses rêves. Illustration avec le parcours de Gabriela, une jeune de fille de 20 ans, parrainée depuis son enfance.

Un contenu proposé par Blog du Sel

La force et le droit

L’Union européenne veut s’affirmer comme le champion de la démocratie dans le monde.

Un contenu proposé par L’esprit européen

Il ne suffit pas de mettre un genou à terre !

En France, aux Etats-Unis, les mouvements sociaux s’enchaînent face au racisme. Dans les deux cas du racisme… Né dans des circonstances historiques différentes.

Un contenu proposé par Présence

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Croire et vivre

Croire et vivre est un magazine mensuel qui veut d’abord donner à ses lecteurs « l’envie de croire » ou celle de partager leur foi. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération protestante de France ou du Conseil national des Évangéliques de France.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast