En Écosse, le oui et le non au coude à coude

En Écosse, le oui et le non au coude à coude

Les résidents vont devoir répondre à cette question : « L’Écosse devrait-elle être un pays indépendant ? ». Récemment encore, la campagne pro-union « Better together » était en tête. Mais les pro-indépendance gagnent du terrain.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 18 septembre 2014

Auteur : Marie Billon

Dimanche 7 septembre, pour la première fois, un sondage mettait les partisans du « oui » à l’indépendance en tête, à quelques jours du référendum sur l’indépendance de l’Écosse, le 18 septembre, au grand dam du gouvernement de David Cameron.

Les deux camps s’affrontent principalement sur le terrain de la culture politique et de l’économie. Pour le « oui », « seuls les Écossais savent ce qui est bon pour les Écossais », Londres, lointaine, n’a pas une connaissance assez intime des besoins de la nation. Et surtout, dans la capitale, c’est le parti conservateur qui est au pouvoir alors qu’au Parlement écossais il est en minorité.

La politique économique actuelle jugée anglo-conservatrice est la principale pierre d’achoppement. La nation du Nord veut une politique plus sociale-démocrate. Le gouvernement écossais a bien des compétences dans le domaine de l’éducation et de la santé notamment, mais il n’a pas la maîtrise du porte-monnaie. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

« Amen » et « Awomen »… la bonne blague !

Réagir avec humour à la polémique qui secoue les États-Unis… chiche ?! Lors de la prière à l’ouverture du Congrès le 3 janvier, un député démocrate a fini son intervention par un « amen »… suivi d’un audacieux inclusif « awomen ».

Un contenu proposé par ArtSpi’in

L’appartenance religieuse des présidents américains

Parmi les locataires de la Maison Blanche, presque la moitié étaient épiscopaliens ou presbytériens. Joe Biden, lui, n’est que le deuxième président catholique de l’histoire des États-Unis.

Un contenu proposé par Réforme

Les mystères de l’adhésion aux fables de Donald Trump

"Le discours de Donald Trump - mélange de paranoïa et de perversion - est profondément régressif. C’est pourtant cela qui séduit autant de monde et me rend perplexe". Point de vue du sociologue Frédéric de Coninck.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Attaquer le Capitole pour défendre la volonté de Dieu

Lors de la tentative d’insurrection au Capitole le 6 janvier, de nombreuses pancartes aux références chrétiennes ont été brandies par les manifestants pro-Trump.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Chaque semaine, Réforme commente les grands événements politiques, économiques, les phénomènes de société ainsi que les débats sociaux. Il offre un éclairage original sur l’actualité religieuse, artistique et littéraire.

Derniers contenus du partenaire