Fronde évangélique anti Donald Trump

Fronde évangélique anti Donald Trump

Où s'arrêtera Donald Trump ? Des évangéliques américains influents se mobilisent en tout cas pour le freiner.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd'hui

Publié le 30 mars 2016

Auteur : Christian Willi

Lire directement l’article sur Christianisme Aujourd'hui

Les prises de position «anti-Trump» se multiplient parmi les évangéliques américains. Le 1er mars, le Christian Post a pour la première fois pris position sur un candidat politique, jugeant l’enjeu suffisant pour déroger à sa ligne éditoriale: «Donald Trump prétend à la fois être chrétien et n’avoir jamais pardonné quoi que ce soit. Ses actions ne montrent pas “le fruit de l’Esprit”». Le média évangélique d’information le plus important des Etats-Unis critique par ailleurs le registre dans lequel Donald Trump évolue: l’insulte, l’obscénité et le mensonge.

Il lui reproche en outre de ne pas avoir dénoncé le Ku Klux Klan. Enfin, le Christian Post rappelle au candidat qui promet «la protection aux chrétiens» que ces derniers «ont déjà un protecteur et que ce n’est pas Trump». […]

Lire la suite sur Christianisme Aujourd'hui

Dans la même rubrique...

Kamala Harris comparée à Jézabel, symbole du mal

Certains évangéliques américains sont très critiques à l'égard de la vice-présidente Kamala Harris.

Un contenu proposé par Réformés

Aux États-Unis, la foi renforcée par la pandémie

Une étude du Pew Research Center s’est intéressée aux conséquences de la pandémie sur la foi des habitants de quatorze pays occidentaux. Près de trois américains sur dix affirment être devenus plus croyants l’an dernier.

Un contenu proposé par Réforme

Qui est l’opposant russe Alexeï Navalny ?

Bête noire de Vladimir Poutine, il doit comparaitre ce mardi 2 février devant la justice pour violation d'un contrôle judiciaire.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Une cérémonie d’investiture aux accents religieux

Regard sur l’investiture de Joe Biden, le 20 janvier, une cérémonie quasi liturgique pour Philippe Malidor, conseiller presbytéral.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR