Haïti: Le tremblement de terre les avait séparés

Haïti: Le tremblement de terre les avait séparés

Suite au tremblement de terre de janvier 2010 et à la destruction de sa maison, la famille de Jonès a été séparée. Mais grâce à Medair, ils ont pu se retrouver dans une habitation toute neuve.

Un contenu proposé par Family

Publié le 14 mars 2015

Auteur : Christelle Bankolé

Lire directement l’article sur Family

Le regard tourné vers les sommets de Côtes-de-Fer, Jonès Valentin, contemple sa nouvelle maison surplombant les collines encore marquées par les dernières intempéries. Tempêtes et ouragans ont déferlé fin 2012 sur Haïti, ravageant ses plantations. Et pourtant, ce fermier de 62 ans, chef de famille, reste digne et confiant.

Famille séparée

Trois ans plus tôt, en janvier 2010, sa famille avait été séparée après le tremblement de terre qui avait détruit sa maison.

Une période pénible dont il garde un souvenir douloureux: «Chacun a vécu de son côté, c’était un moment difficile». Jonès a vécu seul de longs mois au milieu des ruines de son ancienne maison, sa femme Fedena étant contrainte de partir vivre chez sa fille. Impossible de déménager, vu leur âge et leur mobilité réduite. Jonès souffre d’arthrite, de tremblements et d’une hernie. Le corps exsangue, ils ont tenté de survivre grâce à leurs plantations, à la fabrication et vente de cordes ainsi qu’à leurs animaux, véritable compte en banque pour ces familles pauvres. Difficile, dans ces conditions, de reconstruire une maison. Jonès s’y est essayé, comme beaucoup d’Haïtiens, mais faute de ressources et de qualifications suffisantes, ces édifices, érigés à flanc de colline, se révélaient dangereux. […]

Lire la suite sur Family

Dans la même rubrique...

Israéliens et Palestiniens : vers deux Etats ou un Etat commun ?

Pour le journaliste Stéphane Amar, Israël vise à rendre impossible la création d'un État palestinien, mais rien n'empêche une cohabitation heureuse dans le futur.

Un contenu proposé par Campus protestant
Brésil : clés d’explication pour un vote paradoxal

Brésil : clés d’explication pour un vote paradoxal

Après les évangéliques votant Trump aux États-Unis, voilà ceux soutenant Bolsonaro au Brésil ! Comment peut-on en venir à voter pour des programmes qui semblent tourner aussi radicalement le dos à l’Evangile ?

Un contenu proposé par Présence

De nouvelles arrivées via les couloirs humanitaires

24 réfugiés syriens en provenance du Liban, dont 11 enfants sont arrivés à l'aéroport de Roissy le 26 février.

Un contenu proposé par Défap

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Family

Trimestriel, Family est le magazine des couples et des parents (et des grands-parents). Une moitié de magazine pour nourrir sa vie de couple, l’autre pour construire une famille. Avec des témoignages, des avis d’experts, des idées pratiques et un dossier thématique par édition.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants