Kazakhstan : nouveau tour de vis contre la liberté religieuse

Kazakhstan : nouveau tour de vis contre la liberté religieuse

Après une récente attaque meurtrière, le gouvernement cherche à restreindre encore la liberté de réunion. Les chrétiens craignent d’en être les victimes collatérales.

Un contenu proposé par Portes Ouvertes

Publié le 29 juin 2016

Auteur : Clémence Martin

Lire directement l’article sur Portes Ouvertes

Le 5 juin, veille du ramadan, des hommes ont dérobé des armes pour attaquer une caserne militaire dans la ville d’Atyrau. 25 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres ont été blessées ; c’est la journée la plus sanglante que le Kazakhstan ait connu depuis son indépendance. Cette attaque terroriste attribuée à des extrémistes islamiques renforce la pression de l’État sur tous les groupes religieux, y compris les chrétiens.

Vers une législation encore plus stricte

Le président du Comité aux Affaires Religieuses, Galym Shoykin, a rapidement déclaré que le gouvernement travaille actuellement sur la modification des lois qui règlementent les rassemblements religieux dans le pays, déjà renforcées en 2015. En dehors des bâtiments officiellement reconnus, la loi interdit toute réunion à caractère religieux dans des maisons ou appartements privés. […]

Lire la suite sur Portes Ouvertes

Dans la même rubrique...

Gérard Depardieu s’est converti au christianisme orthodoxe

L’acteur s’est fait baptiser le 4 septembre dans la cathédrale russe Saint-Alexandre-Nevsky. Une décision démontrant à la fois sa proximité avec Moscou et son intérêt pour les religions.

Un contenu proposé par

Quand les élections américaines virent aux critiques spirituelles

Lors de la convention républicaine, du 24 au 28 août 2020, les attaques contre la foi chrétienne de Joe Biden et des démocrates se sont multipliées.

Un contenu proposé par Réformés

Où va la Biélorussie ?

L'Europe doit venir en aide aux démocrates biélorusses. Le point de vue de Thomas Ferenczi.

Un contenu proposé par L’esprit européen

Amitiés arméniennes

J’ai une sympathie naturelle pour les Arméniens à cause de ceux que je connais. Comme je ne connais pas d’Azerbaïdjanais, mon cœur penche pour l’Arménie. Cela dit, on ne fait pas de politique avec son cœur, mais avec la raison.

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Portes Ouvertes

L’association Portes Ouvertes produit l’émission Plein Cadre, une chronique télévisée hebdomadaire de 2mn sur les chrétiens persécutés. Elle a pour but de sensibiliser un large public au sort des minorités chrétiennes discriminées.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast